Résultats 2013 : Sham poursuit sa diversification (Vidéo)

Sham, mutuelle d’assurances spécialisée dans les risques hospitaliers, enregistre un résultat net en hausse à 19,8M d’euros (+6,45%). l’année 2013 a été marquée par la diversification des risques avec une baisse du poids de la RC médicale dans le chiffre d’affaires.

2013 est une année satisfaisante“, selon Dominique Godet, directeur général de l’assureur mutualiste Sham.
Spécialisé dans les risques hospitaliers, et couvrant aussi bien les responsabilités civiles des structures que les biens (immeubles, flottes automobiles…), Sham a vu son résultat net croître de 6,45% sur un an, à 19,8M d’euros, alors que le chiffre d’affaires se maintenait à 304,1M d’euros contre 303,4 en 2012.

Les résultats financiers, positifs de presque 41M d’euros expliquent en partie les bons résultats qui permettent de doter les fonds propres (232,2M d’euros) et ainsi d’accroître encore la marge de solvabilité en “Solvabilité I” à 398%.

La diversification, prévue dans le cadre du plan de développement de Sham, a bien fonctionné en 2013, comme l’explique le dirigeant dans cet extrait exclusif.

Mais l’année 2013 n’a pas été aussi simple que les chiffres le laissent paraître. “Le marché est toujours extrêmement concurrentiel” indique ainsi Dominique Godet, et notamment sur la RC médicale (-5,6% de chiffre d’affaires) où des opérateurs étrangers interviennent de plus en plus souvent, avec des prix de plus en plus bas. “Nous n’avons pas relever nos prix depuis 2010, et nous serons encore sur une tendance stable en 2014″ révèle le directeur général “et nous avons laissé partir des affaires quand les prix nous semblaient trop bas“.

Premier effet pour Sham, la RC médicale perd un peu de poids dans le chiffre d’affaires global du groupe, qui compte également Sham vie, dévolue aux assurances de personnes. En 2013, celle-ci comptait pour 75% du CA global, contre 79% en 2012 et 83% en 2011. La seule branche qui prend du poids dans cette répartition est l’assurance de personne, dont le chiffre d’affaires croit de 44%. Elle compte pour 13% de l’activité de la mutuelle d’assurances.
En dommages aux biens, Sham indique une hausse de 8% et même une croissance de
18% sur le segment des flottes auto.

Les performances de l’assurance de personnes n’ont pas encore bénéficié de l’activité de Sofaxis “qui ne sera pas intégré dans Sham” rappelle Dominique Godet, mais qui restera en activité complémentaire “pour présenter une offre globale“. Racheté avec la MGEN et la MNT, Sofaxis appartenait à Dexia, et à en croire le dirigeant de la Sham, “retrouve un actionnariat intéressé” par les sujets. Le courtier qui distribue et gère les contrats santé des personnels hospitaliers a engrangé en 2013 57,8M d’euros de commissions de courtage et honoraires pour 400M d’euros de primes collectées.