Résultats 2013 : L’assurance participe aux bons résultats de la Banque postale

La Banque Postale vient de publier des résultats en hausse pour l’exercice 2013. Les activités d’assurance du groupe enregistrent elles aussi une bonne année avec un PNB (Produit net bancaire) en augmentation de 15,7%. L’enseigne prévoit d’ailleurs la commercialisation de 2 nouveaux contrats d’assurance-vie haut de gamme pour 2014.

Les activités d’assurance de la Banque Postale ont enregistré de très bons résultats pour l’année 2013 avec un PNB en hausse de 15,7% à 123M d’euros. Le résultat d’exploitation atteint lui 51M d’euros, en augmentation de 13,2%.

Avec un portefeuille de 3,6 millions de contrats à fin 2013 (contre 3,1 millions en 2012) la branche assurance du groupe bancaire voit l’ensemble de ses segments en progression. L’activité Prévoyance (lancée en 2001) compte aujourd’hui 863.000 contrats en portefeuilles et enregistre un chiffre d’affaires en hausse de 8,4%, avec 426.000 affaires nouvelles sur l’année. L’activité Santé (lancée il y a à peine 18 mois) enregistre un PNB à 4,8M d’euros pour un portefeuille actuel de 56.000 contrats. Enfin, l’activité IARD (lancée il y a 3 ans) affiche une progression de 11M d’euros (à 26M d’euros) avec 528.000 affaires nouvelles. Enfin, l’assurance-vie enregistre une décollecte de 30M d’euros sur l’année.

“L’assurance est un relai de croissance qui commence à monter en puissance et qui est très important pour nous”, a déclaré Rémy Weber, président du directoire de La Banque postale, lors de la conférence de résultats. “Lorsqu’on est dans une réflexion à 10/15 ans, il est important d’asseoir ce métier dans une dynamique de rentabilité”, a ajouté ce dernier.

Vigilants” sur CNP Assurances

A l’image du groupe BPCE, la Banque postale commercialise également plusieurs contrats d’assurance-vie élaborés par CNP Assurances, une contribution qui s’établit en 2013 à 200M d’euros (en hausse de 13,4% sur un an). A la question de savoir si les accords commerciaux qui lient les deux entités seront renouvelés pour 2016, Rémy Weber a déclaré être “très satisfait de notre partenariat avec CNP Assurances”.

Également actionnaire de CNP Assurances, à hauteur de 18%, via le holding Sopassure, la Banque Postale reste toutefois prudente. “En tant qu’actionnaire, nous sommes vigilants sur la préservation et sur le développement de notre patrimoine”, a ensuite ajouté M. Weber avant de conclure “Sopassure est une structure qui fonctionne correctement et qui est aux mêmes échéances que les accords de distribution, j’aurai le temps de répondre sur ces points-là le moment venu.”

Assurances-vie haut de gamme

Pour 2014, la Banque Postale compte accélérer son développement commercial sur toutes les offres déjà lancées, et notamment sur le segment de l’assurance, tous secteurs confondus. Ainsi, l’enseigne souhaite proposer deux nouveaux contrats d’assurance-vie haut de gamme : il s’agit en fait de déclinaisons du contrat historique “Cachemire”, élaboré lui aussi par CNP Assurances, et pour lesquels seront intégrés de la gestion sous mandat.

En détail, le premier contrat, qui devrait être baptisé “Cachemire 2”, sera destiné aux CSP+ avec de la gestion sous mandat à partir de 25.000 euros. L’autre contrat, qui devrait être baptisé “Cachemire Patrimoine”, sera destiné aux profils patrimoniaux très haut de gamme, avec de la gestion sous mandat à partir de 150.000 euros. Ces contrats devraient être commercialisés fin avril/début mai 2014.