Partenariat : MNH et GPM signent avec Thélem assurances

Le groupe Pasteur Mutualité (GPM) et le groupe MNH viennent de signer une convention de partenariat avec Thélem assurances, afin de pouvoir commercialiser les offres auto et habitation de ce dernier. L’objectif à long terme  pour les deux enseignes est de se constituer un portefeuille clients conséquent et d’avancer sur le multi-équipement.

Afin de diversifier leurs activités et compléter leurs gammes de produits, les deux groupes mutualistes GPM et MNH ont décidé de signer une convention de partenariat pour commercialiser les offres d’assurance auto et habitation de Thélem assurances sous leur propre marque.

“GPM et MNH prendront en charge la promotion de l’offre auprès de leurs adhérents et ils se chargeront aussi de la transformation jusqu’à l’obtention de l’accord client”, explique Pascal Féliot, directeur commercial Réseau et e-Business chez Thélem assurances. “De son côté, Thélem assurera toute la partie back-office de souscription (récupération des pièces justificatives, mise en route des contrats), la gestion des contrats et des sinistres ainsi que la politique produits et tarifs”.

Au terme d’un appel d’offre lancé à l’automne dernier, le groupe Pasteur Mutualité et le groupe MNH ont finalement choisi Thélem assurances pour sa gamme récente (entièrement renouvelée lors de ces 5 dernières années) et compétitive, puisque le portefeuille de l’assureur mutualiste est en croissance de +3% sur chaque exercice depuis 3 ans. L’enseigne possède également un système d’information reconstruit depuis 2006, avec de conséquents investissements sur internet (dont la mise en place récente de la signature électronique en auto).

Ambitions à long terme

Outre les valeurs mutualistes partagées par les 3 enseignes, ce partenariat, le troisième de ce type pour Thélem assurances (qui travaille déjà avec la MIF depuis 2 ans et avec Smatis depuis 2 mois), correspond à une volonté de la MNH et de GPM de se constituer un portefeuille en assurance dommages en partant de zéro.

“Au delà du point de vue contractuel et confidentiel, l’ambition de ce partenariat s’inscrit sur de long terme avec un business plan sur 10 ans”, poursuit Pascal Féliot. “Nous nous sommes fixé une ligne directrice avec de fortes ambitions et un rythme de production cible qu’on espère atteindre d’ici 1 an”, conclut-il.

Si par le biais de la vente des produits Thélem en marque blanche, MNH et GPM devront évidement composer avec la loi Hamon, leur objectif à moyen terme serait d’atteindre un portefeuille qui pèse en dizaine de milliers de contrats.