Paritarisme : IRP Auto et Klesia souhaitent se rapprocher

Une nouvelle annonce de fiançailles touche le monde du paritarisme. Il s’agit cette fois d’IRP Auto et groupe Klesia qui annoncent leur intention de se rapprocher.

Lundi 30 mai, les groupes de protection sociale Klesia et IRP Auto ont signé une lettre d’intention « pour la création d’un nouveau groupe de protection sociale multi-professionnel ». Plusieurs enjeux expliquent cette volonté des deux présidences paritaires. En premier lieu l’unification des régimes de retraites complémentaires. Cette réforme prévoit que les groupes de protection sociale doivent réaliser au minimum 10% de l’activité Agirc-Arrco, ou démontrer qu’ils ont des performances de gestion au moins égales à la moyenne. C’est le cas d’Agrica qui semble écarter l’idée d’un rapprochement en raison de « ses bonnes performances ». Pour justifier ces fiançailles, IRP Auto et le groupe Klesia évoquent également Solvabilité 2.

Une fois regroupée, la future entité couvrira quelque 4 millions de personnes. Mais avant, chacune des parties, au 4e trimestre 2016, transmettront conjointement un dossier de rapprochement à l’instance de coordination Agirc-Arrco Ctip.