Nominations : Mouvements à la Mutualité Française

Lors de son Conseil d’administration du 6 juin dernier, la Mutualité Française a modifié sa gouvernance.

Jean-Martin Cohen Solal, qui était jusqu’à présent directeur général, deviendra à compter du 1er juillet délégué général afin de « renforcer auprès d’Etienne Caniard la représentation de la Mutualité Française et de développer sa présence et son audience auprès des décideurs, des parties prenantes, des médias et des mutuelles elles-mêmes » détaille le communiqué de presse de la FNMF. A 63 ans, ce médecin généraliste a été délégué général du Comité d’éducation pour la santé, devenu l’INPES depuis. Arrivé à la Mutualité française en 1996 comme directeur et de l’information, il a été nommé directeur général adjoint puis directeur général.

Ce poste de directeur général reviendra à l’ancien directeur général adjoint, Emmanuel Roux.
Agé de 44 ans, Emmanuel Roux est agrégé et docteur en philosophie et énarque. Il est entré à la FNMF en 2011 après avoir été notamment rapporteur général adjoint du rapport sur la Sécurité sociale près la Cour des comptes et rapporteur au Conseil des prélèvements obligatoires, il a été chargé de mission auprès du secretraire général des ministères des affaires sociales pour la conception et la création des Agences régionales de santé (ARS).

Enfin, Roland Berthilier a été élu secrétaire général de la FNMF, et remplacera à ce poste Jean-Philippe Huchet qui ne s’était pas représenté. Roland Berthilier est secrétaire général de la MGEN tandis que Patrick Brothier a été réélu au poste de trésorier général.