MGEN-Istya-Harmonie : Le groupe verra le jour en septembre avec une nouvelle gouvernance

Les groupes Harmonie, Istya et MGEN annoncent la mise en place de l’UMG à compter de septembre 2017. Thierry Beaudet sera candidat à sa présidence contrairement à ce qui était prévu dans le projet initial.

Le projet de regroupement entre MGEN et Harmonie et Istya avance un peu plus. Les trois groupes annoncent la constitution opérationnelle de l’UMG à compter de septembre 2017. Les petits remous de l’automne ne semblent pas, pour l’heure, avoir empêché l’avancée du projet. Pour autant, l’organisation de la gouvernance annoncée au mois d’avril dernier a légèrement évolué.

Evolution de la gouvernance

Dans le schéma annoncé ce 10 février, François Venturini conserve la direction générale du groupe épaulé par Jean-Louis Davet comme directeur général délégué. Mais c’est finalement Thierry Beaudet qui briguera la présidence de l’UMG alors que le 19 avril dernier, Joseph Deniaud était annoncé comme candidat. Au mois d’avril, le président de la Mutualité française affichait en effet son intention d’obtenir un fauteuil de vice-président « comme n’importe quel président de mutuelle associée dans l’UMG ».

Joseph Deniaud devrait hériter de la vice-présidence déléguée de l’UMG et de la présidence de l’union faîtière des activités de Livre III. A ce titre, François Venturini et Thierry Beaudet seront les dirigeants effectifs de l’UMG.

Sur tous les champs assurantiels

Côté développement, le groupe entend se déployer sur tous les fronts de l’assurance et pilotera la stratégie des mutuelles affiliées. En santé évidemment avec en ligne de mire le marché des grands comptes collectifs publics et privés, ainsi que les accords de branche et le positionnement des mutuelles en matière de labellisation.

Les champs de la prévoyance, de la dépendance, de l’épargne, de la retraite, de l’assistance du IARD et des services bancaires font également partie des axes de développement de la future entité, tout comme l’international et le conventionnement avec les professionnels de soins.

Pour mener à bien le projet le comité de direction s’installera dans des locaux dédiés à la tour Montparnasse dès le 1er mars.