Marché : La CDC veut défendre le partenariat entre sa filiale CNP Assurances et BPCE

CNP Assurances, filiale de la Caisse des Dépôts, est en train de voir filer son partenariat de distribution des contrats d’assurance-vie avec BPCE. La CDC veut défendre le dossier.

La Caisse des Dépôts et Consignation (CDC) souhaite faire siéger son directeur général Jean-Pierre Jouyet au conseil d’administration de sa filiale CNP Assurances afin de peser dans les discussions avec le groupe bancaire BPCE, ont indiqué ses dirigeants mardi.

BPCE, qui entend développer son propre pôle d’assurances, a annoncé au début du mois qu’il ne renouvellerait pas ses accords de distribution avec CNP Assurances à leur échéance fin 2015. “C’est une question qui mérite toute notre attention car CNP, c’est plus de 300Mds d’euros d’assurance-vie. Tout ça n’est pas neutre“, a indiqué lors d’une audition à l’Assemblée nationale Henri Emmanuelli, président de la CDC.

A partir du moment où il y a des enjeux fondamentaux pour le groupe, il serait incompris que le directeur général ne soit pas membre du conseil d’administration” (de CNP Assurances), a ajouté M. Jouyet à la même audition. Selon lui, “les pouvoirs publics doivent s’intéresser de près à l’évolution de ce dossier“.

Des bouleversements dans ce secteur sont toujours à opérer avec beaucoup de précaution, parce qu’ils peuvent avoir des effets en cascade qui seraient néfastes pour tout le monde et aboutiraient à des destructions de valeur”, a estimé M. Emmanuelli.

Nous sommes dans une situation compliquée où il faut que la caisse soit représentée au plus haut niveau car la discussion va être rude. Ce serait bien que M. Jean Pierre Jouyet puisse répondre en direct à M. (François) Pérol (le PDG de BPCE)“, a-t-il conclu. CNP procure à la Caisse plus d’un quart de ses bénéfices.

AFP