Marché : Coface précise son entrée en Bourse

    Coface, filiale de la banque Natixis (groupe BPCE), a lancé mercredi le processus devant aboutir à son entrée en Bourse prévue de longue date. L’assureur-crédit vient de faire enregistrer le document de base décrivant l’opération auprès des autorités boursières.

    Société publique à sa création en 1946, Coface, privatisée en 1994 par Natixis (qui montera  à 100% du capital en 2006) vient de rentrer en bourse. Selon un court communiqué dans lequel le groupe ne donne aucune précision, cette opération était prévue de longue date par l’actionnaire majoritaire, même si Natixis ne considérait plus l’assureur-crédit comme stratégique.

    “Solide opérationnellement et financièrement, notre groupe se prépare avec confiance et enthousiasme à ce projet d’introduction en Bourse qui nous permettra de diversifier notre actionnariat”, a commenté le directeur général de l’entreprise, Jean-Marc Pillu, dans un communiqué de la Coface. “Sur ces bases solides, Coface se fixe à moyen terme des objectifs de croissance et de « profitabilité » en forte amélioration, basés sur un ratio combiné net de réassurance en baisse sensible”, ajoute le texte. “Sur un marché à fort potentiel, le groupe Coface dispose aujourd’hui d’une plateforme mondiale unique pour offrir à ses clients son expertise reconnue dans l’analyse et la gestion des risques d’impayés”, a fait valoir M. Pillu.

    Sur les trois premiers mois de l’année, Coface a dégagé un bénéfice net de 36,7M d’euros, en hausse de 23,8%, a annoncé le groupe dans un second communiqué. Son résultat opérationnel a cru de 14,1%, à 52,8M, soit bien plus rapidement que le chiffre d’affaires, qui a progressé dans le même temps de 0,1% (+2,6% en données comparables), à 370M.

    Avec AFP.