Le rapprochement entre la Mutuelle Générale et Malakoff Médéric avance

VIDEOS – A l’occasion de la présentation de ses résultats, la Mutuelle Générale a fait un point sur le rapprochement prévu avec Malakoff Médéric.

Le chiffre d’affaires est de la Mutuelle générale en hausse de 4,6% à 1.126M d’euros. Pleinement engagée dans la bataille de l’Ani, matérialisée par son partenariat avec la Banque Postale Assurances, la Mutuelle générale voit son portefeuille basculer progressivement vers le collectif qui représente désormais 52% de son activité.
Le résultat net de la Mutuelle Générale reste relativement stable en 2014 par rapport à l’exercice précédent à 16,1M d’euros (16,2M d’euros en 2013). Un chiffre “conforme” aux attentes de Patrick Sagon, président de la mutuelle.

La marge de solvabilité du groupe s’établit à 360% hors plus-values latentes. En marge de ses résultats, Patrick Sagon est revenu sur le rapprochement entre la mutuelle et Malakoff Médéric. La Mutuelle Générale a d’ores et déjà ratifié la convention d’affiliation à l’occasion de son assemblée générale. Deux pôles verront le jour chapeautés par une Sgam prudentielle comme nous l’explique Patrick Sagon

Patrick Sagon assurera la première présidence du futur groupe dont le nom reste à définir. “Il devra être facile à retenir et à écrire”, indique Patrick Sagon. A terme, la nouvelle entité bénéficiera de 5Mds d’euros de fonds propres pour 8.200 collaborateurs. Pas de plan social en vue selon la Mutuelle générale. “Cela faisait partie du cahier des charges”, souligne Stanislas Bressange, directeur général délégué de la Mutuelle Générale.