Gouvernance : Covéa se réorganise en partie pour Solvabilité II

Covéa lance un chantier de réorganisation et change sa dynamique de groupe tout en préparant l’entrée en vigueur de solvabilité II.

Presque deux ans après la création du holding Covea Participations, la Sgam poursuit sa mue en prônant la conformité à Solvabilité II et “l’amélioration de sa compétitivité et de sa rentabilité grâce à une organisation simplifiée“, selon Thierry Derez, PDG de Covéa, cité dans un communiqué.

Une direction générale des ressources humaines et communication interne est ainsi créée avec Michel Gougnard à sa tête. Joaquim Pinheiro prendra sa place chez Covéa AIS, l’entité gestion de sinistre (ainsi que protection juridique et assistance) du groupe, tandis que Stéphane Duroule sera proposé au poste de directeur général de Maaf. Les informations ont été données par un communiqué confirmant un article paru chez nos confrères de la Tribune de l’Assurance lundi 20 octobre.

Outre cette réorganisation, la “direction générale Assurances Covéa” dirigée par Christian Baudon se voit complétée par la création d’une direction marché IARD, avec Valérie Cohen à sa tête, une direction marketing et transformation stratégiques dont Antoine Ermeneux prend la responsabilité, et une direction assurance vie confiée à Edouard Vieillefond.

Ces entités sont situées dans la structure de tête du groupe et donneront donc les orientations stratégiques aux mutuelles de la Sgam. Ce qui ne répond pas à un impératif Solva II, mais doit “permettre à Maaf, MMA et GMF un développement dynamique, harmonieux et rentable”.

Pour coller avec Solvabilité II, Covéa va nommer 4 personnes aux “fonctions clefs”. Il s’agit de Lionel Calvez à la fonction risques, dépendant de la direction générale des Finances qui devient la direction générale investissements et contrôle des risques, toujours tenue par Sophie Beuvaden.
La fonction conformtié, rattachée au Secrétariat général de Patrice Forget, (qui gagne les cessions de réassurance) sera occupée par Jérôme Roncoroni, la fonction audit sera dévolue à Bertrand Lefebvre (Groupe) et Anne Savey (autres entités) et c’est enfin Jean-François Andrjanczyck qui occupera la fonction actuariat, nichée au sein de la direction actuariat, contrôle et pilotage économique dirigée par Eric Lécuyer.

Enfin Maud Petit va prendre en charge une direction générale comptes et communication financière rattachée à la présidence.