Fraude fiscale : Perquisitions chez Commerzbank suite à des soupçons de fraude contre un assureur

Plusieurs sites de Commerzbank étaient perquisitionnés mardi 3 décembre, en raison de soupçons de fraude fiscale concernant un assureur pour lequel la banque allemande gère des comptes.

“Dans le cadre de perquisitions concernant plusieurs personnes en lien avec des soupçons d’aide à de l’évasion fiscale, des bureaux de Commerzbank ont été perquisitionnés aujourd’hui (mardi)”, a déclaré un porte-parole de l’établissement à l’AFP.

Selon lui, “l’enquête n’est pas dirigée contre la banque mais contre plusieurs employés d’un autre prestataire de services financiers“, qu’il n’a pas voulu désigner.

Le parquet de Bochum (ouest), qui mène les investigations, a confirmé l’existence de perquisitions sur une quarantaine de sites d’une grande banque, dont son siège de Francfort (ouest), sans la nommer.

Quelque 270 enquêteurs participaient à ces perquisitions, a précisé à l’AFP le procureur général Bernd Beniossek.

La société visée est un groupe d’assurance étranger, a-t-il ajouté, sans le nommer. Toutefois, selon le quotidien allemand Handelsblatt, il s’agit du groupe italien Generali.
L’assureur mis en cause par l’enquête est soupçonné d’aider depuis 2006 ses clients à dissimuler des revenus pour échapper au fisc, a ajouté M. Beniossek.

Commerzbank, en tant que gestionnaire de ses comptes, a pour l’instant le statut de témoin, selon le Handelsblatt, qui affirme que plusieurs centaines de millions d’euros auraient été détournés.

Francfort, 03 décembre 2013 (AFP)