Entreprise : L‘Amrae publie un indicateur du coût du traitement des risques assurables

L’Amrae (Association pour le Management des Risques et des Assurances de l’Entreprise) propose désormais à ses membres un indicateur “permettant aux entreprises d’évaluer le coût du traitement des risques assurables dans le cadre du périmètre géré par les Risk Managers”.

Cet indicateur, qui s’adapte à l’ensemble des risques assurables ou auto-assurés propres à chaque entreprise, a pour but de “fixer une référence interne (…) éventuellement publiable dans le cadre de documents de références ou autres publications officielles”.

Selon l’association, les variations annuelles de cet indicateur permettront d’expliquer les différences du coût dans le traitement des risques ou de leur couverture. L’entreprise qui utilisera ce référentiel pourra également décider de se concentrer uniquement sur certaines catégorise de risques : Biens et Actifs de l’Entreprise, Responsabilités, Pertes Financières ou encore Capital humain. “Nous excluons d’une manière générale les risques dits « d’entreprise » et l’ensemble des budgets liés à la distribution d’assurance par une Entreprise, à titre accessoire de son activité (de type assurance affinitaire)”, indique l’Amrae.

Calcul des coûts

Concernant le calcul du coût des assurances, l’indicateur suggère “d’indiquer le budget TTC, hors rémunérations des intermédiaires mais incluant les contributions à des systèmes obligatoires dans le monde entier”.

Le coût de traitement des risques est lui réparti entre la prévention, les frais de gestion externes, les frais internes et la période. Enfin, pour le coût de l’auto-assurance, le référentiel prend en compte le coût des franchises, le coût des sinistres non assurés et le coût des captives.

L’Amrae indique au passage que “les sinistres indemnisés ne sont pas une composante de cet indice”, mais que les ratios sinistres / primes peuvent par exemple être utilisés. Un tableau récapitulatif fourni avec l’indicateur permettra de préciser l’ensemble des domaines d’analyse sur lesquels les Risk Managers peuvent s’appuyer pour évaluer au mieux ce que va coûter le traitement des risques assurables de leur société.