Courtage : Groupe Pasteur Mutualité se défend face à Assor

AGMF Prévoyance, entité de Groupe Pasteur Mutualité, a, à son tour, voulu s’exprimer sur le différend qui l’oppose au courtier Assor après que ce dernier impute à la mutuelle son possible dépôt de bilan.

Il n’aura fallu que quelques heures à Groupe Pasteur Mutualité pour réagir suite au communiqué de presse d’Assor annonçant ses difficultés et son possible dépôt de bilan.

Nommément mis en cause par le courtier, Groupe Pasteur Mutualité a lui aussi envoyé un communiqué en fin de soirée vendredi pour se défendre des accusations porté par son ancien courtier partenaire.

AGMF Prévoyance, la structure concernée de Groupe Pasteur Mutualité (GPM), contre-attaque donc en rappelant certains faits. Si Assor appuie sur la résiliation de “30.000 contrats“, la mutuelle parle elle de “moins de 20.000 adhérents“. “Depuis plus d’un an, Assor avait cessé de régler les prestations d’assurance aux adhérents des compagnies d’assurance qui lui avaient confiée un mandat de gestion” détaille le communiqué.

D’autres compagnies ont révélé, à demi-mots, le problème qu’avait posé Assor avec des prestations non-réglées et pour lesquelles l’autorité de contrôle les avait mis en garde.

Sur le terrain judiciaire, Groupe Pasteur Mutualité “rappelle qu’il a d’ores et déjà obtenu gain de cause à plusieurs reprises devant la juridiction des référés – juge de l’évidence – du Tribunal de Commerce de Paris et que, notamment à la suite d’une dénonciation adressée au Procureur de la République, le parquet de Paris a décidé, en toute opportunité, d’ouvrir une enquête pénale pour escroquerie et infractions assimilées.” La situation d’une action judiciaire d’Assor et de sa maison mère, News SIA contre la mutuelle rajouterait un peu plus à la confusion.