Courtage : Ciprés poursuit sa croissance et annonce un tournant en prévoyance des TNS

VIDÉO – Ciprés Assurances introduit des innovations majeures dans la prévoyance des entrepreneurs telles que la fin de la sélection médicale, la portabilité des droits en cas de cessation d’activité, la souscription en ligne ou des réductions pour les employeurs. Le courtier grossiste prétend ainsi attirer la moitié des entrepreneurs qui ne sont pas encore couverts en prévoyance.

Ciprés Assurances affiche un bilan positif pour l’année 2016, avec un chiffre d’affaires de 65 millions d’euros en hausse de 18% par rapport à 2015. « Nous enregistrons une croissance à deux chiffres depuis le début de l’entreprise », s’est félicitée Sylvie Langlois, directrice générale de Ciprés Assurances. Le réseau de courtiers est également en augmentation de 14% et compte aujourd’hui 4.200 courtiers. « Notre volonté c’est d’arriver à 100 millions d’euros et 6.000 codes en 2020 et nous sommes dans notre feuille de route pour y parvenir », affirme S. Langlois.

Porté par ces bons résultats, Ciprés Assurances, affiche sa volonté de développement sur le marché de la prévoyance des TNS, un marché à fort potentiel car un entrepreneur sur deux n’est pas encore couvert. « Nous annonçons aujourd’hui une offre, qui est plutôt une révolution et qui va casser les codes du marché de la prévoyance. D’ici quelques mois, la profession toute entière va nous suivre », déclare Laurent Ouazana, président de Ciprés Assurances. Grâce à cette offre, le courtier grossiste prétend « réduire les inégalités entre les salariés et les TNS en termes de prévoyance », en introduisant une série d’innovations.

Première innovation : la sélection médicale sera remplacée par une « déclaration universelle de l’entrepreneur » qui affirme être en activité. « Être un entrepreneur en activité en France est déjà un signe de bonne santé », lance Laurent Ouazana, qui précise que le niveau de garanties sera le même que jusqu’à présent et qu’il n’y aura pas de franchise. L’anti-sélection médicale a déjà été testée auprès d’une centaine de courtiers de Ciprés Assurances. Le niveau de sinistralité de ce groupe s’est avéré similaire à celui des courtiers qui ont appliqué la sélection médicale. « Nous assumons des capitaux sur risques très importants mais cette discussion a été menée avec nos assureurs historiques qui partagent cette vision ». Ciprés Assurances travaille avec Malakoff médéric, CNP Assurances, Gan Eurocourtage, Allianz et Axa.

Deuxième innovation : la portabilité des droits en prévoyance pendant 12 mois si l’entrepreneur met fin à son activité. Avec cette innovation, Ciprés Assurances souhaite offrir aux TNS un avantage jusqu’à présent réservé aux salariés.

La troisième innovation de l’offre, baptisée Gamme Pro Evolutive, est née du constat qu’en cas d’arrêt de travail les entrepreneurs employeurs reprennent le travail plus vite que ceux qui n’ont pas de salariés à leur charge. Pour les 43% des TNS qui sont également employeurs, Ciprés Assurances propose une réduction de 10% sur la garantie incapacité de travail.

La méconnaissance du marché de la prévoyance est encore plus marquée chez les jeunes entrepreneurs. En réduisant la cotisation de 50% pour les entrepreneurs de moins de 30 ans de façon dégressive pendant 5 ans, l’assurance prévoyance reviendra à 20-25 euros par mois. « Avec les déductions Madelin en plus, nous les couvrons presque gratuitement. On les veut, ces jeunes ! », s’exclame Laurent Ouazana.

Enfin, la dernière innovation réside dans la simplification car les courtiers pourront proposer une adhésion en ligne avec signature électronique, comme c’est déjà le cas pour la partie santé. « Depuis le lancement de la plateforme d’adhésion en ligne sur la partie santé du TNS, en octobre dernier, un tiers des souscriptions se font intégralement en ligne, jusqu’à la signature électronique du contrat », affirme Sylvie Langlois.

Le courtier grossiste souhaite mettre fin aux « interminables formalités de souscription » induites par la complexité du régime de prévoyance obligatoire des TNS (17 régimes obligatoires différents). La nouvelle offre propose trois niveaux de couverture, à destination de tous les entrepreneurs y compris les mandataires sociaux, quel que soit leur secteur d’activité, de 0.1 PASS à 8 PASS.

Déménagement en vue

L’arrivée de l’ANI et du contrat responsable ont bouleversé l’organisation de Ciprés Assurances, qui compte aujourd’hui 180 collaborateurs. L’équipe de relation client de 50 personnes basée aujourd’hui à Vitré, déménagera prochainement à Rennes, à 30 Km. Interrogé sur ses intentions de modification de capital, Laurent Ouazana a confirmé sa volonté d’impliquer le management dans le résultat de l’entreprise.  » Pour l’instant, ce ne sont que des réflexions. Nous avons choisi de nous faire conseiller sur cette question là, et nous allons certainement trouver une solution d’ici le mois de juin « , affirme le président du courtier grossiste.

En 2016, Ciprés Assurances a connu une augmentation de 70% des affaires nouvelles, dont 25% concernent des TNS. « La particularité du contrat santé de Ciprés Assurances pour les TNS réside dans un alliage entre contrat responsable et non responsable, qui permet de conserver le niveau de couverture », affirme Sylvie Langlois.