Courtage : April accélère sur le digital

April est venu aux Journées du Courtage les valises remplies de nouveautés pour ses courtiers partenaires. Toutes ont un point commun, elles ont été pensées avec le digital en toile de fond.

Présentée au Rendez-vous du courtage à Marseille, la plateforme April On prend corps porte Maillot à l’occasion des Journées du Courtage. Destinée à remplacer l’extranet du courtier grossiste Intrapril, elle se veut un outil de prospection et de gestion de portefeuille des quelque 10.595 courtiers producteurs partenaires de la société lyonnaise. « Nous souhaitions améliorer la lisibilité des 140 offres proposées par nos neuf filiales grossistes, mais également la fluidité de la navigation », souligne Claire Fabre, directrice d’April Courtage.

Concrètement chaque courtier disposera d’un espace dans lequel il pourra cibler les offres en fonction du profil de ses prospects en quelques clics, ou en quelques tapotages de doigt. Car la plateforme a également été pensée pour les tablettes et les courtiers en déplacement chez des clients. Une fonction Géo Pro leur permet ainsi de géolocaliser des clients potentiels autour d’une adresse ou autour de leur position géographique. Le résultat compile des éléments glanés sur Google et société.com pour fournir une fiche au courtier. Elle peut par ailleurs lui permettre d’affiner les offres à proposer au prospect en fonction de la convention collective dont il dépend.

Un béta test en octobre avant la généralisation

Conçu « en mode start-up », selon Claire Fabre, April On est le résultat d’une réflexion horizontale eu sein du courtier lyonnais. La partie métier a été confiée à Claire Fabre, quand les fonctionnalités digitales étaient aux mains de Martin Ruigrok, responsable domaines, produits et distribution d’April Santé Prévoyance.

Un béta test sera effectué tout au long mois d’octobre auprès de 200 courtiers avant la généralisation progressive qui devrait s’achever au premier trimestre 2017. Avec cet outil, April espère augmenter le panier moyen tant en termes de chiffre d’affaires que de nombre de contrats par client.

Deux autres outils viennent enrichir la palette digitale des courtiers partenaires d’April. En premier lieu, « Mon budget assurance santé ». « L’idée est de proposer une offre en santé à partir de la question, combien je suis prêt à mettre par mois ? », résume Roger Mainguy, directeur général d’April Santé Prévoyance et April Entreprise Prévoyance. Le client se voit alors proposer différentes formules selon ses besoins (avec ou sans optique, avec ou sans dentaire, …). La gestion du contrat est quant à elle 100% web pour les assurés.

Enfin, dernier outil lancé par April, un nouveau parcours de souscription digitale pour l’assurance de prêt, ligne de métier historique du groupe. L’objectif ici est de favoriser une souscription rapide d’une assurance de prêt, élément clés pour capter le client. « Ce parcours permet l’émission d’un certificat d’adhésion immédiatement dans 80% des cas et une hausse de 10 % du taux de concrétisation des dossiers », indique le grossiste.

« Comme pour la vente en ligne, le courtier, mais également le client, pourra suivre en temps réel l’avancée de son dossier », précise Roger Mainguy.