Comptabilité : Le Gema teste la future réforme sur les contrats d’assurance

Signature d'un contrat

L’IASB propose une septième mouture de sa réforme sur la comptabilité des contrats d’assurance. Le Gema veut en tester la faisabilité.

Depuis 5 ans, l’IASB, le normalisateur comptable international, essaye de faire passer une réforme sur la comptabilité des contrats d’assurance. En juin, l’IASB a proposé la septième version de cette réforme dont les appels à commentaires sont attendus avant le 25 octobre. “Toutes les sociétés qui gèrent des contrats d’assurance, des comptes d’assurance et toutes les boutiques cotées seront obligées de répondre à cette future norme si elle passe“, explique-t-on au Gema. Cette réforme engage un mode de calcul comptable plus large qu’auparavant.

Le Gema et l’ICMIF (fédération internationale des coopératives et mutuelles d’assurance) a posté sur son site web, un tableau Excel de comptabilité, aux normes de la future réforme. Ceux qui sont donc concernés par la nouvelle règle de l’IASB peuvent s’entraîner à l’exercice mathématique qu’ils auront à réaliser demain. “Il y a beaucoup de théoriciens à l’IASB mais parfois ils ne prennent pas en compte la faisabilité des mesures qu’ils proposent. A travers notre test sur le net, nous voulons donc voir si cette nouvelle version peut être mise en pratique ou non”, conclut-on au Gema.