Coface et Bpifrance signent un accord sur le transfert de l’activité de gestion des garanties publiques

L’assureur-crédit Coface et la banque publique d’investissement Bpifrance ont conclu lundi un accord finalisant les modalités du transfert de l’activité de gestion des garanties publiques à l’export, réalisée jusqu’alors par Coface.

Désormais cette activité, gérée pendant 70 ans par Coface, sera assurée par « Bpifrance Assurance Export », nouvelle filiale constituée à cet effet, où seront transférés « l’ensemble des salariés et des systèmes d’informations dédiés à cette activité », expliquent dans un communiqué conjoint les deux entités.

L’accord signé lundi définit les « conditions de coopération » entre Coface et Bpifrance afin de garantir une « continuité de service » aux assurés et entreprises exportatrices, est-il indiqué. Le transfert effectif des activités et des équipes, soit 240 salariés, est prévu d’ici à la fin de l’année à « une date qui sera précisée par décret », ajoute Coface.

Annoncé en juillet dernier, ce transfert a pour but « de renforcer encore la compétitivité du dispositif des garanties publiques à l’export qui constitue un des piliers de la politique de soutien au développement des entreprises françaises ».

Avec la perte de cette activité, Coface rappelle pour sa part que ce transfert va réduire sa rentabilité d’1,4 point. L’Etat lui versera cependant quelque 89,7 millions d’euros (montant avant impôt). Ce profit exceptionnel, diminué des charges immédiates de dépréciation qui ont été évaluées à 16,3 millions d’euros, sera enregistré à la publication du décret, précise Coface.