Cession : ING met des parts de sa filiale US en vente

ING poursuit la vente de sa filiale américaine avec le placement de 11,5% des parts en bourse.

Le bancassureur néerlandais ING a entamé une nouvelle étape de la vente de sa filiale d’assurance américaine en annonçant la mise sur le marché de 11,5% des parts de cette dernière, cotée à la Bourse de New York.

La période finale, l’ampleur et le prix d’offre de la transaction prévue n’ont pas encore été déterminés et restent dépendants du marché et d’autres conditions“, a précisé ING dans un communiqué. Cotée à la Bourse de New York, l’action de la filiale d’ING a clôturé vendredi à 31,23 dollars (22,84 euros). Quelque 30 millions d’actions au total seront mises en vente, soit 11,5% des parts.

ING a l’intention d’utiliser les résultats de la transaction pour réduire la dette du groupe“, a ajouté ING. Après la transaction, la part d’ING dans sa filiale sera d’environ 60%, d’autres parts ayant déjà été mises en vente plus tôt dans l’année. Cotée sous le symbole VOYA, la filiale d’assurances était entrée en mai à la Bourse de New York à 19,50 dollars par action en vue d’être vendue. Cette vente fait partie des restructurations imposées à ING à la suite d’une aide publique de 10Mds d’euros qui lui a été accordée en 2008 lors de la crise financière.

En plus du remboursement, les autorités européennes de la concurrence lui avaient en effet imposé des ventes de filiales. ING doit notamment avoir cédé au moins 25% de sa filiale américaine fin 2013, plus de 50% fin 2014 et le reste fin 2016.

La Haye, 21 octobre 2013 (AFP)