Allemagne : les mauvais calculs d’Ergo

L’assureur allemand Ergo a mal évalué la rémunération des contrats d’assurance-vie et de retraite de plusieurs centaines de milliers de ses assurés.

350 000 assurés d’Ergo n’ont pas reçu les montants escomptés de leur assurance-vie ou de leur assurance retraite au titre de l’année 2015. Erreurs en faveur ou non de l’assureur, Ergo a annoncé que ses clients floués recevraient bien un dédommagement et que les chanceux pourraient conserver les trop-perçus.
L’assureur indique qu’il s’agit d’une erreur informatique, vraisemblablement due à la complexité de son système d’informations, issu de la fusion des sociétés Victoria et Hamburg-Mannheimer en 1997.

Pas un cas isolé

Problème selon le quotidien économique Handelsblatt : les versements supplémentaires seront-ils réellement corrects ? Car ce n’est pas la première fois que l’assureur allemand commet une erreur de calcul : le mensuel Finanztest rappelle qu’Ergo avait déjà fait une erreur de versement en 2009 et que le dédommagement du client comportait lui aussi une erreur de calcul… La régularisation a eu lieu en mai 2016. Il s’agissait alors d’une erreur humaine et non informatique selon le porte-parole d’Ergo.
En 2015, la BaFin (autorité de régulation du secteur financier allemand) a enregistré 126 plaintes contre la branche assurance-vie d’Ergo, tous sujets confondus.