Acquisition : SMABTP bientôt fixée sur son OPA

Le conseil d’administration de la Société de la Tour Eiffel  se réunira “prochainement” pour prendre position sur le projet d’Offre publique d’achat qui la vise, déposé par la mutuelle d’assurance SMABTP, a annoncé la foncière jeudi.

La Société Mutuelle d’Assurance du Bâtiment et des Travaux Publics a annoncé mercredi soir avoir déposé auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF) une offre 48 euros par titre pour acquérir la totalité des actions existantes de sa cible, une société foncière autrefois exploitante du célèbre monument parisien éponyme et aujourd’hui spécialisée dans l’immobilier d’entreprise.

Le conseil d’administration de la Société de la Tour Eiffel a pris connaissance de cette offre d’un montant de 300M d’euros, et “se réunira à nouveau prochainement dans la perspective d’émettre un avis motivé” sur les termes de celle-ci, annonce la société dans un communiqué.

Celle-ci a interrompu la mise en oeuvre de son programme de rachat d’actions en cours, conformément à la réglementation. Cette offre surprise est survenue alors que la Société de la Tour Eiffel est en proie à un vif conflit entre sa direction actuelle et son actionnaire principal, l’investisseur Chuc Hoang, qui détient environ 29% du capital et des droits de vote, en son nom propre et via ses sociétés MI 29, Eurobail et Foncière Wilson.

M. Hoang a en effet attaqué au pénal trois dirigeants, M. Mark Inch et Robert Guy Waterland, respectivement président et directeur général de STE, ainsi que Renaud Haberkorn, son directeur général, en déposant plainte pour abus de biens sociaux. Il les accuse notamment d’avoir perçu des rémunérations excessives.

L’homme d’affaires a également cherché à débarquer la direction, mais a été débouté mi-novembre par le tribunal de commerce de Paris. SMABTP a affirmé mercredi soir vouloir redonner à sa cible “les moyens d’une stratégie attractive pour ses actionnaires”, mettant en cause frontalement celle menée par la direction actuelle de la Société de la Tour Eiffel.