4L Trophy 2018 : nos étudiants Léo Thévenet & Laurie Auray témoignent

Cette année encore, deux élèves de l’Enass ont participé au 4L Trophy, un raid humanitaire réservé aux étudiants. À bord de leur Renault 4L, ils ont traversé le désert du Maroc afin de venir en aide aux enfants les plus démunis du pays. À travers ce témoignage, ils nous racontent leur aventure. L’Enass les félicite pour leur implication et leur courage dans ce beau projet !

Pouvez-vous vous présenter en quelques lignes ?

Nous sommes tous deux originaires de la région lyonnaise et nous nous sommes rencontrés dans le cadre de nos études à Lyon. Laurie prépare actuellement la licence Assurance de l’Enass au sein de l’Ifpass Lyon, pour ma part j’ai intégré le master Management de l’assurance de l’Enass en septembre dernier.

Nous avons tous les deux un point commun, nous avons pratiqué un sport de haut niveau, le tennis pour Laurie et le rugby pour moi. Cette pratique nous a donné un fort esprit de compétition, ce qui nous pousse à nous dépasser, à chercher nos limites et être compétitifs.

Qu’est-ce qui vous a donné l’envie de participer à cette aventure ?

Le 4L Trophy, c’est une aventure qui était présente dans nos esprits depuis longtemps. Pour Laurie c’était vraiment un rêve d’y participer, elle y pensait depuis de nombreuses année. Pour ma part, je connaissais le Trophy depuis un moment car les étudiants de l’INSA Lyon venaient chaque année dans mon école pour nous présenter l’aventure et récolter des dons.

Cette aventure réunit tout ce que nous aimons : le contact humain, il s’agit d’un raid humanitaire réunissant 2600 participants et dont le but est d’aider les populations du sud du Maroc et de faciliter la scolarité des enfants. Participer au 4L Trophy était aussi pour nous un moyen de découvrir, de partir à l’aventure, de sortir de notre confort habituel et d’apprendre. Mais dans le 4L Trophy il y a aussi le côté Rallye qui est très important et qui donne son charme à l’épreuve.

Comment l’expérience s’est-elle déroulée ?

Il y a eu beaucoup d’étapes dans notre aventure. Le 4L Trophy ce ne sont pas seulement les deux semaines de Raid ! La préparation a été très intense, c’est une expérience formidable qui nous apprend à gérer un projet sur lequel il y a beaucoup d’attentes, il faut donc être fiable, organisé, pragmatique. Réunir le budget nous a poussé à démarcher et utiliser notre réseau, à mettre en place une communication la plus efficace possible.

Ensuite le Raid commence, le départ de Lyon en 4L et là c’est un sentiment incroyable qui nous a saisi : On y est ! On l’a pensé peut-être un peu trop vite même …

Nous avons rencontré nos premières difficultés sur la route du village départ à Biarritz, de la neige, des cols à franchir en 4L et surtout une panne ! À ce moment le rêve s’éloigne mais il faut aller chercher dans ses ressources. Trois heures de réparation sur l’aire d’autoroute avec un autre équipage, un remorquage dans un garage. Nous avons eu de la chance en rencontrant des personnes extraordinaires qui nous ont permis de reprendre la route le lendemain.

À Biarritz, l’ambiance est euphorique, 1300 voitures réunies, les vérifications, le stress et puis le GRAND DEPART direction Algésiras en Espagne. L’aventure débute tout de suite, la route est longue, on fait connaissance avec d’autres équipages, l’ambiance est fabuleuse et l’entraide commence !

Le départ d’Algésiras en bateau est incroyable, rythmé au sons des klaxons et sirènes. Au Maroc l’aventure a été géniale, on a traversé des paysages totalement différents, des cols sous la neige, une nuit dans l’Atlas à -10 degrés, les portes du désert à Merzouga avec des dunes immenses, des oasis en plein désert. Les étapes étaient superbes et se sont très bien déroulées. On était vraiment hors du temps, complètement déconnectés du reste et à 100% dans notre Aventure. On a partagé des moments inoubliables avec toutes les personnes présentes sur le bivouac.

La remise des dons à l’association « Enfants du Désert » est un moment assez particulier, on ressent un peu de fierté d’avoir contribué à aider des jeunes. Les contraintes politiques et techniques empêchent de passer beaucoup de temps avec les enfants sur le bivouac. Mais nous avons pris le temps, lors des étapes, de nous arrêter et de partager des moments avec eux. Ils ont adoré s’installer au volant de notre 4L et jouer avec la sirène. On a pu leur offrir également quelques barres en chocolat et des bonbons. Sur notre route, nous avons vu plusieurs écoles construites grâce aux dons des trophistes. Cette année, le 4L Trophy permettra à 3 nouvelles écoles de voir le jour.

L’arrivée à Marrakech est plaisante, on retrouve un peu de confort mais surtout on passe la ligne d’arrivée et nos efforts sont récompensés ! On profite de l’instant avec tous les autres trophistes, on découvre la ville et les coutumes locales et puis on fête la fin de cette aventure.
Ensuite on se rend compte qu’il faut rentrer et que la route est encore longue, très longue, environ 2600 km pour rejoindre Lyon et encore des difficultés à surmonter. Des pannes sur la route du retour, une pause forcée à Gadix au sud de l’Espagne, peu de sommeil et des journées de 16 heures de conduite.

Nous avons profité de chaque instant qui s’offrait à nous, nous avons pris le temps d’enregistrer des souvenirs qui seront inoubliables ! Nous avons surmonté les difficultés et nous en garderons de bons souvenirs.

Qu’en retenez-vous et qu’est-ce que cela vous a apporté ?

Le 4L Trophy nous a apporté ce pourquoi on souhaitait le faire, on a redécouvert la solidarité, entre nous mais aussi avec les autres équipages et les populations locales. On a puisé au bout de nos ressources : peu de sommeil, des étapes longues, des nuits à réparer la voiture, des conditions extrêmes, des découvertes.

On a appris à garder notre sang froid, ne jamais abandonner même dans des moments extrêmement compliqués, nous avons beaucoup appris et sur des domaines très différents. On en revient marqués à jamais, plus forts et même changés !

Peut-on revivre votre aventure via les réseaux sociaux ?

Tout au long de l’aventure, nous avons essayé de partager nos moments avec nos sponsors, nos amis, notre famille et toutes les personnes s’intéressant à cette aventure. Sur la page Facebook « Team2Ltrophy » et sur la page Instagram « Team2Ltrophy2018 » vous pourrez retrouver nos nouvelles quotidiennes avec de nombreuses photos. Nous continuerons de partager des photos et les moments inoubliables que nous avons vécu.

Quels conseils donneriez-vous aux étudiants de l’Enass qui participeront l’année prochaine au 4L Trophy ?

Le premier conseil est simple : Lancez-vous !!! Partez à l’aventure !!!

Ensuite, préparez-vous bien, ayez une voiture sûre et fiable, votre aventure n’en sera que plus belle ! Les difficultés font partie du raid et le rendent toujours plus exaltant. Prenez le temps de préparer votre Trophy.

N’hésitez pas à venir nous voir pour discuter du 4L Trophy, c’est une aventure formidable qui mérite d’être partagée.

Et surtout faites une 4L cool et installez une sirène pour faire du bruit 😉

Léo THEVENET
Master « Management de l’assurance » – Enass

Source link

L'ENASS
L'École nationale d'assurances, a été créée en 1947 pour répondre aux besoins de formation des salariés du secteur de l'assurance.
Opérateur de formation de référence pour les diplômes d'assurance (Licence, Master, Doctorat, MBA), l’Enass reste attachée aujourd’hui à cette mission fondamentale.

Contacter Enass