RVS 2014 : Les réassureurs doivent se diversifier pour faire face à la concurrence

Les agences de notation prévoient des tarifs en baisse et considèrent le secteur sous pression. Adaptation et innovation vont beaucoup compter au moment de se différencier de concurrents de plus en plus nombreux.

Du fait même de la conjoncture économique, le secteur de la réassurance a vu arriver de nombreux concurrents ces dernières années. Les capitaux alternatifs sont une opportunité pour les clients, comme le disent les courtiers (lien interview de Chris Klein), et une véritable menace, bien que les réassureurs s’estiment en position de force.

Face à ces défis, le secteur doit trouver tout de même des pistes pour retrouver de la rentabilité et surtout se différencier. Logiquement, il a été question lors de ces Rendez-vous de Septembre de l’assurance directe et de la possibilité de souscrire avec des grands comptes, sur des risques de pointe. A ce titre, le cyber risk constitue un enjeu, mais les problèmes quantitatifs des montants de garantie représente encore un état de travail à fournir. Selon Lotfi Elbarhdadi, directeur assurances chez Standard and Poor’s Ratings Services, tout ne sera pas possible non plus pour les réassureurs.