Entretien : “Si la résiliation est moins complexe, le marché s’ouvrira”

La Banque Postale Assurance, après deux ans d’activité, réalise une entrée remarquée sur le secteur de la bancassurance. Danielle Wasjbrot, directrice du Pôle assurance de La Banque Postale, était l’invitée du Petit Déjeuner In de la Lettre de l’Assurance. Elle revient, pour News Assurances Pro, sur les relations avec la FFSA, la stratégie en assurance-vie et face à la montée annoncée de l’assurance santé collective, et sur les chiffres du bancassureur.

L’arrivée sur le secteur de la Banque Postale a fait grincer des dents, jusqu’à la FFSA. Dans cette interview, Danielle Wajsbrot revient sur la réaction de la fédération et balaie les critiques avec un message simple, la Banque Postale n’a pas pris de parts de marché mais a élargi celui-ci à de nouveaux clients explique-t-elle en substance. Au point d’entrée bientôt à la Fédération, qui accueille déjà bon nombre de bancassureurs ?

Surtout, sur l’assurance en ligne ou l’assurance directe, Danielle Wajsbrot, estime que faciliter la résiliation va ouvrir le marché, pour des clients qui sont souvent gênés par les démarches à effectuer pour changer d’assureur.

Sur les chiffres du marché la directrice du pôle assurance revient également sur la troisième année, celle de la confirmation, après deux années très bonnes en termes de développement. Elle aborde également les sujets à venir, comme l’ouverture d’une offre patrimoniale montée avec CNP Assurances ou encore la montée en puissance du marché de la santé collective.

Enfin, Danielle Wasjbrot évoque le rôle à venir des facteurs. Ni intermédiaires d’assurances, ni véritablement experts, leur proximité avec les clients pourrait être mise à profit par le groupe… Reste à savoir comment.