Entretien : Pour les mutuelles, “de grandes transformations sont à venir”, Thierry Beaudet

Dans cette deuxième partie de l’entretien pour News Assurances Pro, Thierry Beaudet, président de la MGEN et d’Istya, revient plus spécifiquement sur l’organisation de l’UMG ainsi que sur les réflexions menées sur le statut de la mutualité.

Pour cette seconde partie, Thierry Beaudet, président d’Istya, évoque plus en détail la stratégie de l’UGM Istya, qui regroupe plusieurs mutuelles de la fonction publique.

Selon lui, 3 projets sont en chantier “pour avancer très concrètement“. Laboratoires des offres, création d’une structure en collective et mise en commun des ressources de gestion pour les régimes obligatoires et complémentaires, sont les trois projets du groupe.

Si Istya est “ouverte à toutes les mutuelles des fonctions publiques qui voudraient” rejoindre la structure. Ce n’est pas un problème de taille, puisque le président se défend de faire de la taille de l’UMG un enjeu majeur.

Quant à l’évolution du modèle mutualiste et des mutuelles, Thierry Beaudet voit des rapprochements et des regroupements dans les prochaines années. Les enjeux de la diversification peuvent même pousser des mutuelles à trouver des partenaires en dehors de la famille des mutuelles “code de la Mutualité“. En s’appuyant sur le partenariat avec la Maif, Thierry Beaudet précise que de nombreuses voies co-existent et que chaque mutuelle pourra prendre celle qui lui convient, dans les niveaux d’intégrations et de rapprochement.

Enfin, à propos de la réflexion sur la refonte du code de la Mutualité, Thierry Beaudet présente sa vision de la mutualité. Le fonctionnement “une personne – une voix“, la “non lucrativité” et sa différence avec les exigences de rentabilité, sont autant de principes forts pour le président d’Istya. Sur ce que la mutualité veut être dans l’avenir, Thierry Beaudet évoque la possibilité d’une loi fondatrice pour installer et garantir l’action de la Mutualité.

Retrouver la première partie de l’Entretien sur la situation de la MGEN