Entretien : « Il faut refonder le paritarisme et surtout le syndicalisme » pour Nicolas Perruchot, député (NC)

Dans le cadre du dernier petit-déjeuner in de La Lettre de l’Assurance, Nicolas Perruchot, député Nouveau-Centre, est venu parler de son rapport sur le financement des organisation syndicales de salariés comme du patronat.

Outre les difficultés rencontrées pour la réalisation de ce rapport, Nicolas Perruchot est revenu sur les blocages du paritarisme en raison de la recherche du consensus, qui va bien souvent à l’encontre des calendriers politiques ou des affaires, les « branches pourries du syndicalisme » qu’il faut couper et surtout le financement des syndicats.
Le député confirme également la baisse de la représentativité et les hausses de financement accordées dans le même laps de temps, et revient sur le chantier de la dépendance, qu’il avait étudié auparavant.