Vers un permis de conduire moins long et moins cher ?

    0

    A l’issue du Comité interministériel sur la sécurité routière (CISR) qu’il présidait le mardi 13 janvier, le Premier ministre a présenté 15 mesures pour un nouveau permis de conduire censé devenir “ moins long, moins cher et, surtout, plus sûr ”.

    Parmi ces mesures, la décision de créer 370 000 places d’examens supplémentaires sur 3 ans dont 120 000 dès 2009 et un renfort de 55 nouveaux inspecteurs pour faire passer plus rapidement les épreuves.

    Les candidats pourront également débuter les leçons de conduite sans attendre l’enregistrement du dossier d’inscription en préfecture. En outre, dès avril 2009, le délai réglementaire d’un mois entre l’enregistrement du dossier du candidat et la présentation à l’épreuve de code sera supprimé.

    Un coup de pouce va être donné à l’apprentissage anticipé de la conduite (AAC) ou conduite accompagnée. “ Dès la fin du 1er semestre 2009 ”, les démarches seront simplifiées. L’âge de l’accompagnateur (aujourd’hui fixé à 28 ans) sera abaissé et l’apprentissage sur le lieu de travail favorisé. De plus, dès lors qu’un candidat majeur aura suivi les 20h de conduite obligatoires en auto-école ou après un échec à la conduite, il pourra, s’il le souhaite, pratiquer la conduite accompagnée sur 3 mois minimum en parcourant au moins 1 000 km afin de gagner de l’expérience.

    Le dispositif des aides pour les candidats les plus en difficulté, notamment le “ permis à un euro par jour ”, sera réformé et renforcé.

    Une amorce de formation post-permis se dessine. Le gouvernement va engager immédiatement une concertation avec les compagnies d’assurance et les auto-écoles en vue de déterminer les conditions de prise en charge d’un “ rendez-vous ” de formation 6 mois après le permis. Il sera destiné à vérifier que les nouveaux conducteurs ont bien intégré dans leur pratique les notions apprises lors de la formation initiale.

    Enfin, l’épreuve du code sera modernisée avec la révision complète des questions d’ici le second semestre 2009 et, d’ici 2 ans, le passage de l’épreuve de code sur ordinateur individuel. Tandis que l’épreuve de conduite évoluera dans l’objectif de passer d’un simple décompte d’erreurs à un véritable bilan de compétences et de comportement dès le début 2010.