Vente : Aviva cède pour 475 M d’euros d’activités en Espagne

L’assureur britannique Aviva a annoncé mercredi la vente d’activités en Espagne, notamment dans l’assurance-vie, pour 475 millions d’euros, dans le cadre d’une réduction de voilure du groupe dans ce pays.

Aviva va vendre d’une part les 50% qu’il détient dans les coentreprises d’assurance-vie et d’assurance-retraite Unicorp Vida et Caja España Vida. Il va céder en outre sa société d’assurance-vie Aviva Vida y Pensiones.

L’ensemble sera cédé à la compagnie d’assurance espagnole Santa Lucia. Soumise à l’approbation des autorités de régulation, l’opération pourrait être bouclée d’ici à la fin de l’année, a précisé le groupe britannique dans un communiqué.

« La transaction entre dans le cadre de la stratégie d’Aviva d’allouer des capitaux aux marchés qui permettent d’en dégager de plus hauts retours sur investissement, et s’inscrit dans le changement stratégique accompli vis-à-vis de ses activités espagnoles« , a souligné Aviva.

Le géant britannique a déjà cédé plusieurs autres activités en Espagne depuis le début de la décennie, expliquant vouloir protéger ses intérêts après la restructuration du secteur bancaire dans ce pays.

Fin 2012, il a vendu à Bankia les 50% qu’il possédait dans une coentreprise codétenue avec cette banque espagnole. La transaction avait concerné Aseval, la cinquième compagnie espagnole en assurance-vie à l’époque, au sein de laquelle Aviva avait investi en 2000.

Puis en 2014, Aviva a cédé d’autres activités, détenues dans le cadre d’une coentreprise avec la banque NovaCaixaGalicia Grupo. Au total, ces deux transactions ont porté sur 720 millions d’euros. Après la vente annoncée mercredi, Aviva conservera en Espagne des parts
dans des coentreprise d’assurance-vie avec Caja Granada et Cajamurcia, deux filiales de Banco Mare Nostrum, ainsi qu’avec Pelayo Group.