Vendée Globe : Generali et Aviva se retrouvent sur les mers

    Pour cette sixième édition du Vendée Globe, course de voile en solitaire autour du monde sans escale et sans assistance, deux compagnies d’assurances « s’affrontent » par monocoques interposés.

    Generali d’un côté, le plus ancien sponsor nautique de France, créateur et leader de l’assurance nautique en France et embarqué depuis 1974 dans la compétition nautique a lancé son monocoque et son skipper, Yann Eliès, dans la course mythique.

    L’assureur au lion de Venise revient sur les mers avec son monocoque de 60 pieds lancé en avril 2007 et actuel leader du championnat de sa catégorie.

    Aviva n’est pas très loin, avec à sa barre Dee Caffari, l’une des deux femmes de la compétition. Cette Anglaise de 35 ans est déjà détentrice d’un record à savoir le tour du monde en solitaire sans escales et sans assistance contre les vents et courants dominants. Le monocoque d’Aviva Ocean Racing, mis à l’eau en décembre 2007, déjà engagé sur l’Artémis Transat, devrait porter loin les couleurs du 5e assureur mondial.

    Les deux bateaux avaient déjà navigué bord contre bord lors de l’Artemis Transat en mai 2008. Generali avait fini 3e, Aviva 8e.