Union européenne : Feu vert pour la restructuration de l’assureur belge Ethias

La Commission européenne, gardienne de la concurrence en Europe, a donné jeudi son feu vert à la restructuration de l’assureur belge Ethias, qui avait bénéficié d’une aide publique de l’Etat belge après la crise financière de 2008.

La Commission a conclu que le plan de restructuration d’Ethias prévoyait « des mesures appropriées » pour restaurer la viabilité de l’entreprise, tout en remédiant aux distorsions de concurrence résultant de l’aide d’Etat qui s’est élevée à 1,5Md d’euros.

Afin de financer les coûts de la restructuration par ses propres moyens dans toute la mesure du possible, Ethias vendra ou liquidera ses propres activités dans le domaine de l’assurance-vie aux particuliers ainsi que plusieurs autres actifs, a décidé la Commission européenne.

« Ethias a mis au point un plan de restructuration de grande envergure, notamment en modifiant la gouvernance d’entreprise, afin de veiller à ne pas répéter les erreurs du passé. Cette affaire constitue un bon exemple de la manière dont des solutions appropriées peuvent être trouvées grâce à un dialogue constructif et étroit avec les autorités nationales », a estimé le commissaire européen chargé de la Concurrence, Joaquin Almunia.

Ethias était le troisième assureur (en part de marché) sur le marché belge de l’assurance et affichait un bilan total de 28,6Mds d’euros à la fin de 2008. Lorsque la crise financière a éclaté, Ethias a subi une perte de confiance de sa clientèle et a été confrontée à une grave pénurie de liquidités en raison de la brusque hausse des retraits de fonds de ses clients. En octobre 2008, elle a bénéficié d’une injection de capital de 1,5Md d’euros de la part de l’Etat belge.

Bruxelles, 20 mai 2010 (AFP)