Trois candidats au rachat de ILFC, filiale d’AIG, pour moins de 5 mds USD

    aig-702L’assureur américain en difficulté AIG a reçu trois différentes offres de reprise pour sa filiale International Lease Finance Corporation (ILFC), un loueur d’avions, aucune d’entre elles ne dépassant les 5 milliards de dollars, a affirmé lundi le Financial Times (FT).

    Selon le quotidien financier, qui cite sans les nommer des sources proches du dossier, les fonds d’investissement américains Thomas H. Lee Partners et Carlyle seraient à la tête d’un des trois consortiums ayant soumis une offre à l’assureur.
    Un autre fonds d’investissement américain, Greenbriar, associé au fonds canadien Onex, a également fait une offre de rachat, poursuit le FT, ajoutant ne pas être parvenu à identifier la troisième partie intéressée.

    Les trois offres, inférieures à 5 milliards de dollars selon le journal, “reflètent les perspectives incertaines du secteur”. “AIG devrait négocier avec ces trois groupes (d’investisseurs) pendant plusieurs semaines, avant de présenter sa décision à la Réserve fédérale et au Trésor (américains)”, a expliqué le quotidien.
    Le FT avait déjà annoncé début avril que ILFC négociait avec la Réserve fédérale une ligne de crédit de 5 milliards de dollars, qui pourrait être utilisée pour faciliter sa vente.

    Nationalisé de fait depuis l’automne et ayant reçu au total plus de 170 milliards de dollars d’aide fédérale, AIG, contraint de céder des actifs pour rembourser l’Etat, avait indiqué fin mars s’être engagé à poursuivre le financement d’ILFC jusqu’en mars 2010 mais avoir bon espoir de le vendre d’ici là.

    Premier client du constructeur aéronautique européen Airbus, ILFC avait averti de son côté qu’il risquait de se retrouver confronté à brève échéance à une crise de liquidités menaçant sa survie.

    AFP