Transatlantic Holdings : AIG récupère près de 1,4 milliard de dollars et conserve 13,9% des parts

    0

    L’assureur américain AIG, nationalisé à l’automne, a annoncé lundi qu’il ne possédait plus que 13,9% du capital de sa filiale de réassurance-dommages Transatlantic Holdings, après avoir vendu l’essentiel de sa participation pour 1,36 milliard de dollars.

    Dans un premier temps AIG et sa filiale American Home Assurance Company (AHAC) avaient mis en vente 26 millions d’actions, au prix de 38 dollars. Devant la demande du marché, ils ont décidé d’exercer une option leur permettant d’offrir 3,9 millions d’actions supplémentaires, a précisé AIG. Le prix de 38 dollars, annoncé jeudi, correspond pratiquement au cours de l’action de Transatlantic le 27 mai, veille de l’annonce de l’opération.

    AIG détenait jusqu’alors 59% du capital de Transatlantic mais avait décidé de se désengager, dans le cadre de son effort pour céder des activités rentables dénouer progressivement ses positions dans les investissements à risque, pour se redresser et rembourser au moins partiellement l’Etat fédéral.

    En 2008, le groupe avait enregistré la perte la plus massive jamais annoncée par un groupe américain (99,3 milliards de dollars), après avoir été contraint d’honorer des contrats assurant le risque de non-remboursement d’investissements spéculatifs qui avaient mal tourné. Il avait encore perdu 4,35 milliards de dollars au premier trimestre.

    Pour empêcher une faillite aux répercussions incalculables, le groupe avait été nationalisé à l’automne par l’Etat fédéral, qui détient désormais 80% de son capital et lui a apporté plus de 170 milliards de dollars en capital et en garanties.

    AFP