Tempête dans le Sud-Ouest : Les premières estimations chiffrées des dégâts

La tempête Klaus survenue les 23 et 24 janvier 2009 risque de coûter cher à des assureurs déjà en proie au ralentissement dû à la crise financière. Alors que les chiffres les plus divers sont donnés, il est difficile de se faire une réelle idée.

La FFSA parlait lundi 26 janvier lors d’une conférence de presse de « plusieurs centaines de millions d’euros » de dégâts dans les 12 départements touchés par la tempête. Un chiffre à mettre en relief avec la mini tornade d’Haumont en août 2008 qui avait occasionné 70 M€ de dégâts et la tempête de décembre 1999 dont le coût s’était élevé à 7 milliards d’euros.

A partir de cette base, Le Figaro a, de son côté, évalué le montant du sinistre à 3 milliards d’euros. 12 départements ont été touchés ce week-end alors que 30 l’étaient en 1999, avec des vents qui étaient entrés plus loin dans les terres et une veille météorologique moins performante.

En réalité, les premières estimations fiables devraient être données en fin de semaine, lorsque les experts auront fait remonter les informations nécessaires à un tel calcul. Cependant, la FFSA annonce ce mardi après midi un coût « supérieur à 600 millions d’euros » pour les assureurs, selon une estimation encore provisoire.

Source : Le Figaro