Tempête dans le Sud-Ouest : Les dégâts de Klaus estimés à plus de 1 milliard d’euros

Les assureurs, par le biais de la FFSA, ont annoncé ce mardi que le montant estimé des dégâts causés par la tempête et les inondations qui ont suivi s’élèverait à plus d’un milliard d’euros.
Les indemnisations seront vraisemblablement comprises entre 1 à 1,4 milliards d’euros.

La semaine dernière, la FFSA avançait un premier chiffre de 600 M€ pour le montant des indemnisation, basé sur les premières remontées d’informations parvenues aux assureurs. Rappelons également qu’à ce moment là, l’état de catastrophe naturelle n’avait pas encore été officiellement déclaré.

La nouvelle estimation a été établie par les assureurs grâce aux remontées d’informations des régions sinistrées et des déclarations de sinistres reçues. A ce jour, 500 000 dossiers ont été enregistrés, mais les assureurs ne peuvent pas encore donner un ordre d’idée plus précis sur l’importance des sinistres et les parts des gros et petits sinistres.
Pour le moment, difficile donc de savoir si les dommages subis correspondent avec les images vues en boucle dans les médias.

La MACIF a communiqué sur un premier bilan, une semaine après la mise en place de son dispositif d’urgence.
Le 2 février, la mutuelle d’assurances avait enregistré 33 000 déclarations de sinistres au niveau national dont 28 000 dans la région « Sud-Ouest Pyrénées ». 26 000 déclarations concernent des sinistres en habitation et 2 000 en automobile.
La MACIF annonce également avoir d’ores et déjà organisé 20 000 missions d’expertises.
En outre, les sociétaires ont pu obtenir des réparations d’urgence pour des montants limités à 3 000 euros grâce a un « télé chiffrage » par téléphone ou internet. Cette mesure n’empêche pas le passage ultérieur d’un expert en cas de sinistres plus importants.