Swiss Life publie ses résultats financiers 2008

    Swiss Life France enregistre en 2008 un chiffre d’affaires global de 3 630 millions d’euros, en progression de 8,1% sur un marché en recul de 6%. Cette progression est liée notamment au développement des partenariats et CGPI régionaux (+ 111%), et plus globalement au dynamisme commercial des activités vie et santé. Swiss Life France a en effet conquis en 2008 plus de 14 000 clients et compte désormais près de 1,350 million de clients. Le résultat opérationnel s’élève à 20 millions d’euros contre 110 millions en 2007. Ce recul est lié à la baisse des marchés financiers.

    Cette performance témoigne de la pertinence du modèle stratégique de Swiss Life fondé sur la multidistribution et la diversification de ses activités ; cette stratégie constitue un atout majeur qui lui permet d’amortir les conséquences de la crise actuelle. Cette bonne résistance est également le reflet d’une gestion prudente de ses actifs, politique qui sera poursuivie en 2009. Avec le développement en 2008 d’une offre de produits et services bancaires
    complémentaires à l’assurance, Swiss Life conforte son positionnement d’assureur gestion privée en apportant une réponse globale aux besoins de la clientèle à fort potentiel d’épargne.

    En 2009, Swiss Life France poursuivra son investissement dans la qualité de service, la capacité de conseil de ses distributeurs et l’innovation de ses produits pour allier sécurité et performance durable.

    La multidistribution, un facteur de succès

    La multidistribution est un élément fondamental de l’organisation de Swiss Life. Elle permet un conseil et un accompagnement au plus proche des attentes particulières de chaque client. En 2008, l’accent a été mis d’une part sur les CGPI avec une prise de participation majoritaire dans la Financière du Capitole, société de Conseil en Gestion de Patrimoine Indépendante, et d’autre part sur l’e-business avec l’acquisition de Placement Direct, société spécialisée dans la distribution par internet de placements financiers, et le lancement du site swisslife-direct.fr. Par ailleurs, Swiss Life a poursuivi en 2008 le développement de son réseau de salariés commerciaux qui compte désormais 333 chargés de mission, avec un objectif de 400 à fin 2010.

    Une année marquée par le dynamisme des activités vie et santé

    Assurance vie

    Swiss Life enregistre en 2008 des performances meilleures que le marché sur son activité d’assurance vie : ainsi, le chiffre d’affaires, qui s’élève à 2 056 millions d’euros, connaît une progression de 10,6% sur un marché en baisse de 11%. La part des primes investie en unités de compte s’établit à 18% (marché 16%). La collecte nette est en baisse de 23% sur un marché en recul de 47%. Dans ce contexte, il faut souligner le dynamisme de l’activité retraite, marché
    historique de Swiss Life, qui progresse de 9% à 448 millions d’euros, en matière de retraite fiscale comme en retraite individuelle.

    Swiss Life a été particulièrement actif auprès du réseau des CGPI : ainsi début 2008 a été lancé le contrat SwissLife Stratégic diversifié ; l’offre Stratégic Net, quant à elle, se caractérise par une grande flexibilité car elle permet aux CGPI de déterminer le niveau des frais d’entrée (de 0% à 4,5%) en fonction du niveau de service apporté à leurs clients. En fin d’année, Swiss life a lancé CGP Net, un outil qui permet à chaque CGPI partenaire de bâtir son propre site internet personnalisé pour ensuite le mettre à disposition de ses clients habilités via un accès sécurisé, et enrichir ainsi la relation avec son client. Swiss Life compte désormais plus de 500 CGPI actifs, dont 215 en région.

    Après avoir créé SwissLife Envergure en 2007, un contrat d’assurance vie multisupport spécialement conçu pour l’adossement à des unités de compte
    structurées, destiné à une clientèle avisée cherchant à diversifier son patrimoine, Swiss Life a lancé avec succès en 2008 deux nouvelles unités de compte
    structurées.

    Dans le domaine de la retraite, Swiss Life propose depuis janvier 2008 un nouveau contrat, SwissLife Référence Retraite, alliant souplesse et sécurité, qui s’est vu décerner le Grand Prix de la Transparence par le magazine Le Revenu. L’assureur a également lancé en fin d’année un produit retraite article 83 : SwissLife Retraite Entreprise.

    Santé et prévoyance

    Sur le marché global santé-prévoyance individuelle et collective, Swiss Life enregistre une progression de 5,1% de son chiffre d’affaires qui atteint 1 294 millions d’euros.

    Plus précisément, en assurance santé individuelle où Swiss Life est le 2ème acteur privé du marché, le chiffre d’affaires est en augmentation de 5% à 648 millions d’euros, en ligne avec celle des assureurs traditionnels.

    Il faut souligner le dynamisme de l’activité puisque la production en affaires nouvelles a été encore plus importante que celle de 2007 aussi bien en volume (+15%) qu’en nombre de contrats souscrits (+10%).

    Cette réussite est due à la conjugaison de 3 facteurs : une politique tarifaire raisonnable, une gamme de produits adaptée et une qualité de service reconnue ; l’ensemble fait de Swiss Life un partenaire attractif auprès des courtiers.

    En termes de résultats techniques, Swiss Life a d’ores et déjà atteint fin 2008 l’objectif initialement fixé à fin 2009 d’un ratio combiné légèrement inférieur à 98%.

    L’activité a quant à elle été placée sous le signe de la prévention et l’innovation, deux caractéristiques majeures de la politique de Swiss Life : ainsi, dans le cadre de son forfait prévention, Swiss Life a été le premier assureur santé à rembourser les vaccins contre le rotavirus du nourrisson, et à maintenir la prise en charge des veinotoniques malgré leur déremboursement par la Sécurité sociale.

    Par ailleurs l’assureur a lancé pour ses assurés « Guidhospi », le premier service en ligne exhaustif qui aide à mieux s’orienter dans le système hospitalier et à bien choisir l’établissement dans lequel ils vont se faire soigner. Ce tout nouveau service répond à une attente très forte qui ressort d’une enquête menée en 2007 par Swiss Life et à laquelle ont répondu près de 8.000 de ses assurés : l’information est leur attente n°1 et 70% d’entre eux demandent en priorité de disposer de données sur les hôpitaux et sur les cliniques. « Guidhospi»  est bâti sur une analyse des données issues de l’A.T.I.H., Agence Technique de l’Information sur l’Hospitalisation, qui a été créée par les pouvoirs publics notamment dans le but d’une plus grande transparence.

    En septembre a été lancée l’expérimentation Babusiaux  basée sur une carte à puce qui assure la transmission de données de soins avec le consentement exprès de l’assuré en toute confidentialité ; son enjeu est d’avoir une meilleure connaissance de la consommation médicale des assurés, pour proposer des garanties plus ciblées et des offres de service répondant mieux aux besoins des clients, tout en maîtrisant le niveau des cotisations. Swiss Life a choisi la voix du consentement exprès de l’assuré qui se concrétise par la lecture d’une carte à puce que l’assuré remet lui-même au professionnel de santé.

    En se positionnant comme « le partenaire santé qui vous change la vie », Swiss Life met en place un concept novateur au travers d’une nouvelle marque « ma santé facile », qui se décline au travers de 3 canaux : internet, boutiques et plateforme téléphonique. 2008 a vu le lancement du site internet ; une première boutique a ouvert ses portes en janvier 2009.

    Banque privée

    Les encours gérés par Swiss Life Banque Privée au 31 décembre 2008 s’élevaient à 1 675 millions d’euros contre 1 376 millions d’euros fin 2007. Après l’acquisition en 2007 des activités bancaires et de gestion de Banque Privée Fideuram Wargny, Swiss Life Banque Privée a poursuivi son développement avec l’acquisition et l’intégration d’Arpège Finances. Par ailleurs, l’amélioration de la productivité s’est poursuivi grâce notamment à la refonte des systèmes d’information et à la remise à plat de l’organisation et des process.

    L’offre de gestion a pour sa part été renforcée par une offre de produits structurés à destination de la clientèle du Groupe et celle propre de la banque (Swiss Life Wealth Management). Enfin, 2008 a vu le déploiement des services de gestion et d’ingénierie patrimoniale en appui des réseaux et la prise en charge de l’animation des forces de vente dédiées à la clientèle dite de gestion privée.

    Asset management

    Le montant des encours gérés par SwissLife Asset Management s’élevait au 31 décembre 2008 à 14,6 milliards d’euros contre 3,15 milliards d’euros au 31 décembre 2007. Cette évolution est due à un changement de périmètre lié au transfert de l’activité de gestion des actifs généraux des compagnies d’assurance de Swiss Life France à Swiss Life Asset Management. L’année 2008 a également été marquée par une modification de la dénomination de la gamme des OPCVM, dans une logique de développement de l’offre à la clientèle internationale du groupe. Swiss Life Asset Management dispose désormais d’une plus grande visibilité et d’un positionnement renforcé pour assurer son développement auprès de la clientèle institutionnelle notamment.

    Dommages

    Le chiffre d’affaires de SwissLife Assurances de Biens s’élève à 295 millions d’euros en progression de 1%. L’exercice 2008 a vu la poursuite de la modernisation de la gamme produits Swiss Life, avec le lancement de deux nouveaux produits Multirisques Habitation et Multirisques Professionnels.
    Soucieux d’apporter sa contribution à la cause environnementale, Swiss Life a également étendu ses garanties aux énergies nouvelles (panneaux photovoltaïques,…) et favorisé la souscription de véhicules non polluants (moins de 130 grammes de CO2 par km).