Swiss Life : primes en baisse de 2% au premier trimestre

L’assureur helvète Swiss Life a vu ses recettes issues des primes fléchir au premier trimestre, en particulier en Suisse où le groupe s’est montré plus sélectif sur les contrats avec les entreprises, a-t-il annoncé mercredi.

De janvier à fin mars, les recettes issues des primes ont reculé de 2%, à 6,5 milliards de francs suisses (5,9 milliards d’euros), a-t-il indiqué dans un communiqué.

Les revenus issus des commissions ont en revanche augmenté de 3% à 340 millions de francs suisses, a précisé l’assureur zurichois lors d’un point sur son activité.

En Suisse, son plus gros marché, le volume d’affaires lié aux primes a diminué de 7%, face à un recul sur des contrats d’assurance complète auprès de la clientèle d’entreprises.

Les affaires avec la clientèle privée ont néanmoins enregistré une hausse de 8%, sur fond de hausse des frais et commissions.

En France, les recettes liées aux primes ont par contre augmenté de 4%, tandis que les revenus issus de frais et commissions ont grimpé de 16%, grâce aux activités de banque privée et d’assurance vie.

« Swiss Life a bien commencé l’année« , a déclaré Thomas Buess, son directeur financier, cité dans le communiqué, estimant que le groupe progressait sur ses objectifs.

Face à la pression des taux d’intérêt bas, Swiss Life vise à diversifier ses sources de revenus, notamment en s’appuyant sur l’épargne et les frais et commissions mais aussi en se renforçant dans la gestion d’actifs.

Sur le trimestre, ses actifs sous gestion ont augmenté de 6% à 52,6 milliards de francs suisses, les afflux nets de capitaux grimpant de 14% à 2,6 milliards.