Swiss Life: Bénéfice 2020 grevé par une provision pour litige aux Etats-Unis

Bâtiment de Swiss Life
le siège de Swiss Life

L’assureur suisse Swiss Life a fait état le 2 mars d’une baisse de son bénéfice pour 2020, grevé notamment par une provision pour litige aux Etats-Unis, en précisant que les discussions avec le département américain de la Justice sont “à un stade bien avancé“.

Pour l’exercice 2020, son bénéfice net a chuté de 13%, à 1 milliard de francs suisses (953 millions d’euros), a-t-il indiqué dans un communiqué, ajoutant qu’une provision de 70 millions de francs a été constituée pour ce litige qui concerne un ancien portefeuille d’assurance avec des clients américains.

Sachant que les discussions ne sont pas encore terminées”, le montant définitif dont le groupe suisse pourrait avoir à s’acquitter pour ce litige “pourrait donc être un peu plus élevé“, a-t-il indiqué sans entrer dans les détails.

Le groupe a dit s’attendre à ce qu’un accord “puisse être signé prochainement“. En 2017, Swiss Life avait fait savoir qu’il avait été contacté par le département américain de la Justice concernant des activités transfrontalières avec des clients américains concernant des contrats d’assurance auprès de ses filiales au Liechtenstein et à Singapour.

Outre cette provision, le bénéfice a également chuté en raisons d’effets exceptionnels qui ne sont “pas liés à la pandémie“, a précisé l’assureur, rappelant que son bénéfice avait été dopé notamment par un effet fiscal l’année précédente avec une réforme en Suisse de l’imposition des entreprises.

Malgré la pandémie, le groupe suisse est parvenu à accroître les revenus issus des frais et commissions perçues de 11% en monnaies locales, à 1,9 milliard de francs.

Les recettes générées par les primes se sont elles contractées de 12%, à 20 milliards de francs suisses, après un bond exceptionnel l’année précédente en Suisse.

Face à la pression des taux d’intérêts bas, un des ses concurrents a décidé de ne plus fournir certains produits d’assurance jugés peu rentables dans la prévoyance professionnelle, ce qui a permis à Swiss Life de se renforcer sur ce segment auprès des PME.

Pour 2020, le groupe compte verser un dividende de 21 francs suisses par action, en hausse de 5% par rapport à l’année précédente.

Que pensez-vous du sujet ?