Stratégie / Mutuelles : Istya veut se développer sur la prévoyance et la dépendance

Le nouveau groupe de protection sociale complémentaire Istya, né du regroupement de cinq mutuelles de la fonction publique dont la MGEN, veut se développer notamment dans les domaines de la prévoyance et de la dépendance, ont indiqué mardi ses dirigeants.

Le nom de ce nouveau groupe, né formellement vendredi, a été dévoilé mardi lors d’une conférence presse. Istya regroupe la Mutuelle Générale de l’Éducation Nationale (MGEN), la Mutuelle nationale territoriale (MNT), la Mutuelle nationale des Hospitaliers (MNH), la Mutuelle générale Environnement et Territoires (MGET) et la Mutuelle des Affaires étrangères et européennes (MAEE).

Les cinq mutuelles conservent leur souveraineté, mais elles sont désormais liées par une solidarité financière et combineront leurs comptes. Elles couvrent ensemble près de 10% de la population française avec un chiffre d’affaires consolidé supérieur à 3,5Mds d’euros.

« Cela fait d’Istya le premier groupe français de protection sociale complémentaire », s’est réjoui devant la presse le président du groupe MGEN, Thierry Beaudet, qui est par ailleurs président du conseil d’administration du nouveau groupe.

Istya doit notamment permettre à ses membres de faire face ensemble au défi de l’ouverture à la concurrence de la protection sociale complémentaire des fonctionnaires. Dans le domaine de la santé, le groupe compte aussi sur sa taille pour négocier de meilleurs conditions d’accès aux soins avec les professionnels de santé pour ses adhérents, par le biais de conventionnements.

Déjà « premier acteur prévoyance au sein de la Mutualité française », le groupe a aussi indiqué qu’il souhaitait « accélérer son développement en prévoyance, dépendance, retraite, prioritairement sur le champ des fonctions publiques, mais aussi en direction de toutes les populations ».

« Notre démarche est ouverte, nous sommes prêts à accueillir de nouveaux groupements mutualistes », a précisé M. Beaudet. L’une des principales caractéristiques des mutuelles dans le champ de la protection sociale complémentaire est d’être à but non lucratif, à la différence des assurances privées.

Paris, 10 mai 2011 (AFP)