Spéculation : Deutsche Bank propose de renoncer à un fonds spéculant sur des décès

    Deutsche Bank a annoncé mercredi qu’elle proposait de rembourser à 100% les investisseurs souhaitant se retirer de l’un de ses fonds spéculatifs contestés dans l’opinion publique allemande parce qu’il propose de s’enrichir en pariant sur des décès précoces.

    Les rendements du fonds Kompass Life 3 dépendent de l’espérance de vie d’un panel de 500 personnes anonymes et volontaires aux Etats-Unis. Plus leur décès survient rapidement, plus les gains pour les investisseurs sont importants. Au contraire si les décès surviennent plus tard, la banque remporte le pari. Quelque 10.000 investisseurs, principalement des petits porteurs en Allemagne, participent à ce fonds lancé en 2007 et pesant environ 200 millions d’euros.

    En réponse à un investisseur qui se plaignait d’y avoir souscrit sans vraiment en connaître le fonctionnement, le médiateur de la fédération allemande des banques privées (BdB) avait reconnu que ce produit financier pouvait difficilement « se concilier avec nos valeurs en particulier dans le domaine de l’inviolabilité de la dignité humaine », a rapporté début février l’hebdomadaire Spiegel.

    Mais selon deux sources financières interrogées par l’AFP, certains petits porteurs se sont plaints non pas prioritairement pour des raisons morales, mais parce que le fonds ne leur rapportait pas assez, avec un rendement de 3% par an entre 2009 et 2011.

     

    Francfort, 22 fév 2012 (AFP)