Socram devient Socram Banque et accueille la CNCE dans son capital

    L’alliance stratégique, nouée en 2004 entre le Groupe Caisse d’Epargne, la MACIF et la MAIF, franchit une nouvelle étape avec l’entrée de la Caisse Nationale des Caisses d’Epargne (CNCE) au capital de SOCRAM. Cette filiale commune des Mutuelles mettra en œuvre une offre bancaire à destination des sociétaires des Mutuelles.

    Cette offre bancaire sera commercialisée par les réseaux MACIF et MAIF à partir de 2009 et s’appuiera sur SOCRAM qui a, reçu du CECEI l’agrément bancaire et devient SOCRAM BANQUE au 1er janvier 2009.

    Conformément aux engagements liant les partenaires, la CNCE vient d’entrer au capital de SOCRAM à hauteur de 10 %. Parallèlement, une recomposition du capital s’est effectuée avec la sortie de la MAAF. Il s’agit d’une première étape puisqu’il est prévu qu’en 2009, la CNCE porte sa part à 33,4 % et détienne une minorité de blocage, la MACIF conservant aussi une minorité de blocage (avec une participation de 33,6 %) et la MAIF augmentant sa participation (avec un objectif de 20 %) les deux Mutuelles détiendront, ensemble, la majorité du capital de SOCRAM BANQUE.

    La MATMUT et les autres mutuelles actionnaires conservent leur mandat au conseil d’administration et continuent à confier à SOCRAM BANQUE leur activité crédit à la consommation.

    Par ailleurs, l’Assemblée Générale du 3 décembre dernier a procédé à l’élargissement de son Conseil d’Administration en nommant :

    – trois représentants de la CNCE : Jean-François Paillissé, Stéphane Caminati, Paul Le Bihan.
    – trois nouveaux représentants de la MACIF : André Weber, Jean-Claude Diallo, Jean-Marc Raby, qui rejoignent Gérard Andreck et Jean-Paul Greard.
    – deux nouveaux représentants de la MAIF : Dominique Mahe et Thierry Couret, qui rejoignent Dominique Thiry.

    Le conseil d’administration reste présidé par Gérard Andreck, président de la MACIF.