Social : Un sursis pour les squatters des bureaux de Groupama à Paris

La vingtaine de personnes qui occupent depuis plus d’un mois 5.000 m2 de bureaux appartenant à Groupama, au coeur de Paris (Xe), ont gagné un répit de quelques semaines après le report mercredi de leur comparution devant le tribunal d’instance de l’arrondissement, a constaté l’AFP.

L’audience a été reportée au 2 mars pour des raisons de procédure.

Les squatters sont assignés par le propriétaire de l’immeuble, la société d’assurances Groupama, qui demande leur départ des lieux situés à côté de la place de la République, au 42 rue René Boulanger.

Dans cet espace de 5.000 m2, constitué d’un bâtiment de 8 étages et d’un autre de 4 étages, donnant sur les Grands Boulevards, une vingtaine de personnes –étudiants, chercheurs, sans-domicile, travailleurs précaires– sont installées depuis un peu plus d’un mois.

Paris, 13 janvier 2011 (AFP)