Social / RH : Axa France s’engage à accompagner les seniors dans l’entreprise

Début juillet 2011, Axa France s’est engagé à accompagner les seniors de l’entreprise à évoluer dans leur carrière, ou dans leur approche de la retraite. L’assureur a notamment signé avec 4 organisations syndicales un accord de transition entre l’activité et la retraite.

Dans un premier temps, Axa France souhaite accompagner ses collaborateurs de plus de 55 ans qui veulent encore faire évoluer leur carrière au sein de l’entreprise, soit par le développement des compétences, soit par la transmission de savoir. Ainsi, l’assureur s’engage à proposer à chaque salarié concerné un point sur son parcours professionnel, ou le suivi d’une formation. Enfin, chaque senior peut également devenir tuteur pour faciliter l’intégration de nouveaux collaborateurs (1 salarié senior sur 4 sera tuteur d’ici fin 2012).

Axa France veut également s’impliquer dans la préparation de la retraite de ses seniors en fin d’activité. Pour ce faire, la compagnie d’assurances a signé un nouvel accord avec 4 organisations syndicales représentatives (CFDT, CFE/CGC, CGT, et UDPA/UNSA), baptisé « Transition Activité et Retraite ». Cet accord, qui a pris effet début juillet 2011, court sur 3 ans et permet un aménagement des fins de carrière.

Le personnel administratif peut par exemple bénéficier d’une période de transition avant la retraite en 2 phases successives : 2/3 de cette période en « Temps Partiel abondé » et 1/3 de cette période en « Congé de Transition Retraite » (congé rémunéré à 55 %, majoration de 30% de l’indemnité de départ en retraite conventionnelle ou maintien des droits sur les retraites supplémentaires et l’assurance décès obligatoire d’Axa, entre autres). Le personnel commercial peut lui aussi bénéficier d’avantages. Ainsi, dans les mois précédents son départ en retraite et le transfert de son portefeuille client, le salarié bénéficie d’une rémunération garantie ( majoration de 30% de l’indemnité de départ en retraite conventionnelle, congé de fin d’activité constitué d’un Compte Epargne Temps abondé et abondement de 600 euros maximum dans le PERCO, en cas de versement volontaire).