Signature d’un contrat collectif « garantie maintien de salaire » pour les agents territoriaux

A l’occasion du Salon des Maires et des Collectivités Locales, Jean-Pierre MOREAU, président général de la Mutuelle Nationale Territoriale (MNT), Gilbert DIVOUX, Président de Mutame 90 et Robert DEMUTH, président du CDG 90 ont signé jeudi 19 novembre sur le stand MNT, la convention de partenariat mise en place entre la MNT, MUTAME 90 et le Centre de Gestion du Territoire de Belfort.

La signature s’est déroulée en présence de Dimitri RHODES, directeur du CDG 90 ainsi que de Daniel LEMENUEL, président d’Union Mutame et de Stéphane GUYOD, directeur MUTAME 90.

Le Centre de Gestion Territoire de Belfort représente environ 1 200 agents territoriaux regroupés dans près de 150 collectivités territoriales. La MNT, première mutuelle de la Fonction publique territoriale a mis en place depuis une dizaine d’années, un contrat collectif de prévoyance « garantie maintien de salaire » spécialement adapté aux centres de gestion – à ce jour, 57 contrats ont été signés avec des CDG – qui permet aux collectivités de moins de 10 agents d’obtenir une meilleure protection à un meilleur taux. Sur le Territoire de Belfort, l’offre va concerner400 agents.

La mise en place de ce contrat collectif permet aux agents de ces collectivités d’avoir accès à une garantie qui leur offre la possibilité decompenser la perte de salaire et conserver leur traitement en cas d’arrêt de travail prolongé pour raison de santé. Le statut des agents territoriaux ne leur permet en effet pas de conserver un plein traitement au-delà de trois mois . Cette garantie leur donne aussi la possibilité d’avoir accès à des services médicaux d’accompagnement qui facilitent leur retour au travail.

En signant ce contrat avec la MNT, assureur du risque et MUTAME Territoire de Belfort, interlocuteur dans le suivi de ce contrat (relations, cotisations et prestations), le Centre de Gestion du Territoire de Belfort offre aux personnels de ces petites collectivités des garanties équivalentes à celles des personnels de collectivités plus importantes.

Selon communiqué de presse