Séisme / Japon : Entre 12 et 25Mds de dollars de perte pour l’assurance selon Eqecat

Le séisme et le tsunami qui ont frappé le Japon depuis vendredi pourraient coûter jusqu’à 25Mds de dollars (18Mds d’euros) aux assurances, a estimé mercredi la société américaine Eqecat, spécialisée dans la modélisation du risque.

« Ce tremblement de terre entraîne des coûts importants pour le secteur de l’assurance. Eqecat estime le total des pertes assurées entre 12 et 25Mds de dollars », soit entre 8,6Mds et 18Mds d’euros a indiqué la société dans un communiqué publié mercredi. Toutefois, Eqecat a estimé qu’un programme gouvernemental de réassurance, le Japan Earthquake Reinsurance Pool (JERP), prendrait vraisemblablement en charge de 2 à 4Mds de dollars (1,4 à 2,8Mds d’euros) de pertes des assureurs privés.

La société a précisé que son estimation recouvrait « les effets des secousses telluriques, du tsunami et des incendies qui ont suivi, et des pertes encourues dans l’assurance automobile, maritime, vie et personnelle ». Les dommages directement liés aux secousses telluriques, dans les bâtiments et les infrastructures, devraient représenter la plus grande partie du coût, de 8 à 15Mds de dollars (5,7 à 10,8Mds d’euros).

La seule assurance vie devrait représenter quelque 3Mds de dollars (2,1Mds d’euros) , si le chiffre d’environ 10.000 morts ou disparus se confirme. Samedi, Eqecat avait avancé que les dommages économiques liés à cet événement seraient « dévastateurs ». La société avait évalué à plus de 100Mds de dollars (71,6Mds d’euros) le poids total pour l’économie japonaise des suites de cette catastrophe.

« Les seuls dommages infligés aux habitations devraient dépasser les 20Mds de dollars(14,3Mds d’euros) », un chiffre qui pourrait doubler si on prend en compte les destructions des objets et équipements contenus dans ces habitations ainsi que le coûts lié au relogement, indiquait alors la société.

Les dommages aux bâtiments professionnels « devraient être à peu près équivalents à ceux des habitations », indiquait Eqecat. Pour ce qui est des dommages subis par les infrastructures, Eqecat les estimait à « 30Mds de dollars (21,5Mds d’euros) ou plus ». Les incendies devraient avoir un impact de 5 à 10Mds de dollars (3,6 à 7,2Mds d’euros), et les inondations de plus de 20Mds de dollars.

Les pertes du secteur « maritime, notamment les dégâts dans les ports », devraient quant à elles représenter 10Mds de dollars.

New York, 16 mars 2011 (AFP)