Secteur optionnel : L’Unocam repousse les discussions après le 30 septembre

L’Unocam demande une réunion avec l’Uncam début octobre pour discuter de la maîtrise des dépassements d’honoraires.

Il n’y aura donc pas d’accord au 30 septembre. L’Unocam, dans un communiqué publié mercredi après-midi, rappelle ses considérations du 15 septembre, selon lesquelles « les conditions n’étaient pas réunies pour envisager la création du secteur optionnel à l’échéance du 30 septembre 2011 ».

« Les prises de position récentes des pouvoirs publics, comme des syndicats signataires de la convention médicale, indiquent clairement que l’objectif de la création éventuelle du secteur optionnel est la maîtrise et la régulation des dépassements d’honoraires du secteur 2 » ajoute le communiqué.

C’est pourquoi l’Unocam réclame une réunion avec l’Uncam dès le début du mois d’octobre, pour « discuter concrètement de la maîtrise des dépassements d’honoraires, des objectifs poursuivis, des moyens à mettre en œuvre et des critères d’évaluation ».

L’Unocam réclame également une clarification du rôle des complémentaires santé dans la régulation du système de santé « en leur donnant la capacité de nouer des relations conventionnelles avec les offreurs de soins ainsi que les moyens nécessaires pour participer efficacement à la gestion du risque santé. »