Secteur optionnel : En cas de blocage, les pouvoirs publics prendront « leurs responsabilités »

Xavier Bertrand a réitéré mardi matin son ultimatum sur LCI. Si les mutuelles refusent de signer l’accord sur le secteur optionnel, le passage en force est possible.

Le ministre de la Santé a donné un nouvel ultimatum aux mutuelles mardi matin sur LCI. Si d’ici à la fin de semaine elles ne signent pas l’accord sur le remboursement des dépassements d’honoraires liés au secteur optionnel, les parlementaires et le gouvernement pourraient « prendre leurs responsabilités ». « Il faut qu’avant la fin de la semaine, il y ait une réunion pour savoir si c’est oui ou non, et si c’est oui, c’est quand », a-t-il lancé.

Xavier Bertrand regrette que les mutuelles, qui avaient donné leur accord dans un premier temps reviennent sur leur position : « patatras, parce qu’il y a eu la taxe sur les contrats responsables, elles nous disent non ».

Les mutuelles ont jusqu’au 30 septembre pour signer l’accord. L’Unocam ne s’est pour l’instant pas exprimée sur la question. Un Conseil d’administration est prévu demain matin pour discuter de la position à adopter. Fabrice Henry, président de l’Unocam, avait déjà réagi à l’idée d’un passage en force de l’exécutif au micro de News Assurances Pro mi-septembre. Voir la vidéo