Santé / Travail : Plan d’action de la CFDT pour améliorer les conditions de travail

Could not resolve host: public.newsharecounts.com; Name or service not known

La CFDT a annoncé mardi qu’elle allait lancer une série d’ « expérimentations » en entreprises visant à améliorer la qualité de vie au travail, à travers le dialogue social, avec la participation des salariés et, souvent, des directions.

Ces expérimentations, qui doivent être menées de septembre à juin, auront notamment pour objectif de réfléchir aux moyens de « redonner du sens au travail et changer en profondeur les modes de management », a expliqué Patrick Pierron, secrétaire national. « Nous visons une trentaine d’expérimentations, dont les deux tiers devraient être contractualisées avec les directions », a-t-il dit.

Les « terrains d’expérimentation » seront aussi bien dans la fonction publique que le secteur privé, des PME que des services ciblés de gros groupes, des associations, des coopératives, a-t-il ajouté, sans vouloir préciser avec quelles sociétés les contacts étaient en cours.

Un des enjeux est de donner aux salariés « le pouvoir d’agir sur l’organisation du travail ». La CFDT veut « organiser le droit d’expression collective » dans l’entreprise, réfléchir aux équilibres entre temps privé et professionnel, aux parcours professionnels, au rôle des managers de proximité, mais aussi à l’insertion dans l’emploi des personnes handicapées et à la prévention des risques psychosociaux et violences. « Nous voulons démontrer qu’à travers ces discussions, on peut être plus performant, y compris au niveau économique », a souligné le responsable.

Ces expérimentations font partie d’un plan « Agir sur le travail » concocté dans le droit fil du congrès de la CFDT, en juin: à Tours, Laurent Berger, secrétaire national, avait annoncé que la CFDT entendait « reconstruire le pacte social, en (se) battant pour que les salariés aient voix au chapitre pour un autre mode de production et pour une meilleure répartition des richesses » notamment.

Pour « agir sur le travail », la CFDT a par ailleurs décidé de développer en son sein des compétences et de former 500 militants, tout en lançant en parallèle, en mai, une enquête annuelle auprès des salariés pour jauger leur rapport au travail.

Paris, 26 avril 2011 (AFP)