Santé : La Mutualité française écrit aux candidats à la présidentielle

Alors que la santé est fréquemment présentée (mais pas forcément traitée) comme un thème majeur de l’élection présidentielle, la Mutualité française écrit aux candidats en lice.

Etienne Caniard a adressé lundi matin une lettre aux candidats à l’élection présidentielle. L’enjeu : que l’accès aux soins devienne une priorité des débats. Le président de la Mutualité française demande aux concurrents de répondre à cinq questions « essentielles », afin de connaître leurs engagements en matière de santé.

Premier thème, le dépassements d’honoraires. Il s’agit de savoir « comment les candidats envisagent de mettre un terme à la différence entre les prix réels et les bases de remboursement », explique un communiqué de la Mutualité française. Il s’agit également de savoir si les candidats sont « prêts à donner aux mutuelles la possibilité de contractualiser avec les professionnels de santé » afin maîtriser le coût des soins.

Autre point, Etienne Caniard souhaite savoir si les candidats envisagent, pour permettre un accès aux soins pour tous, de mettre en oeuvre « un droit à une garantie complémentaire solidaire pour chacun d’entre nous ».

La dépendance est aussi parmi les questions de la Mutualité française. Il s’agit de connaître les réponses que les candidats souhaient apporter aux personnes dépendantes et leurs aidants.

Enfin, la question du retour à l’équilibre budgétaire de la Sécurité sociale est posée, Etienne Caniard demandant comment les candidats comptent s’y prendre pour « mettre fin au report des dépenses de santé sur les générations futures. »