Résultats trimestriels 2011 : Les catastrophes naturelles font plonger Swiss Re

Logo de Swiss Re

Le réassureur helvétique Swiss Re a plongé dans le rouge au premier trimestre en raison du niveau « très élevé » des catastrophes naturelles en début d’année, a-t-il annoncé jeudi.

Le deuxième réassureur mondial a subi une perte nette de 665M de dollars (447,4 M d’euros), contre un bénéfice net de 158M un an plus tôt, a précisé le groupe dans un communiqué. Ce résultat négatif est néanmoins moins sévère que les 1Md de dollars de perte qu’anticipaient les analystes interrogés par l’agence financière AWP.

« Au premier trimestre 2011, nous avons fait face à des pertes exceptionnellement élevées en raison de catastrophes naturelles », a indiqué le directeur général, Stefan Lippe, cité dans le communiqué.

A l’instar de l’assureur suisse Zurich Financial Services, qui a publié jeudi un bénéfice trimestriel en recul, Swiss Re a souffert de l’impact des séismes au Japon et en Nouvelle-Zélande, ainsi que des inondations en Australie.

L’activité dommages a ainsi subi une perte d’exploitation de 1,2Md de dollars entre janvier et mars, contre un bénéfice opérationnel de 259M il y a un an. Les catastrophes naturelles ont ainsi conduit à une perte avant impôt de 2,3Mds pour cette division.

Le ratio combiné (qui mesure le rapport entre les frais de gestion et les coûts des sinistres par rapport aux primes encaissées) dans l’assurance dommage s’est ainsi dégradé de 54,3 points de pourcentage à 163,7%. Pour Swiss Re, cette accumulation de désastres « devrait faire de 2011 l’une des années avec les plus importantes charges dues aux catastrophes naturelles ».

Zurich (Suisse), 5 mai 2011 (AFP)