Résultats T2 : L’Asie soutient les résultats du pôle assurance d’ING

ING vient de publier ses résultats pour le deuxième trimestre 2013. Le groupe continue ses opérations de cessions d’activités en vue de séparer l’assurance et la banque.

Le bancassureur néerlandais ING a publié un bénéfice net en baisse de près de 40%, à 788M d’euros au deuxième trimestre.

Il a également réaffirmé “accélérer” les préparatifs en vue de l’introduction en Bourse de ses activités d’assurances en Europe en 2014. ING a divisé son pôle assurance en deux régions : l’EurAsie et les États-Unis.

Le résultat d’exploitation, du 2e trimestre 2013, du secteur assurance en EurAsie est monté à 256M d’euros, soit une hausse de 26,1% par rapport au 2e trimestre 2012. Ce résultat est triple par rapport au premier trimestre 2013. Le segment Non-vie tend à améliorer ce résultat.

“Les résultats d’exploitation de l’assurance en EurAsie ont montré une amélioration substantielle tant d’une année sur l’autre que séquentiellement. L’activité européenne a accéléré son programme de transformation afin d’être prête pour IPO (introduction en bourse) en 2014”, explique le groupe.

140M d’euros pour l’assurance aux États-Unis

Aux États-Unis, l’assurance génère un résultat d’exploitation de 140M d’euros pour le deuxième trimestre 2013 contre 102M d’euros au 2e trimestre 2012. Mais à cause de dépréciation, le groupe affiche 19M d’euros de pertes aux États-Unis.

Se félicitant de l’entrée en Bourse en mai de ses activités d’assurances aux États-Unis, à un prix toutefois plus bas qu’initialement prévu, ING a indiqué que l’opération avait permis de réduire le levier financier du groupe dans la société holding à 4,4Mds d’euros.