Résultats : Optimisme affiché par Sampo pour 2012 malgré un bénéfice en baisse au premier trimestre

Sampo a annoncé mardi un bénéfice net en recul de 2% au premier trimestre mais estime avoir “très bien” entamé l’année 2012 qui devrait être globalement un bon exercice d’autant que l’assureur finlandais souligne être peu exposé aux dettes souveraines en zone euro.

Le bénéfice net dégagé entre janvier et mars s’est élevé à 317 millions d’euros, contre 325 millions sur la même période un an plus tôt, mais nettement au-delà des attentes des analystes de l’agence Dow Jones Newswires qui avaient tablé sur 290 millions.

“Les secteurs d’activité de Sampo devraient dégager de bons résultats opérationnels en 2012”, estime le premier assureur finlandais dans son rapport financier trimestriel. En particulier, la branche assurance dommages (P&C) doit atteindre l’objectif à long terme de ratio combiné en-dessous de 95% en 2012, précise le groupe selon lequel la contribution de Nordea, la première banque nordique, doit être “significative” cette année.

Au premier trimestre, le ratio combiné de Sampo a reculé à 92,4% contre 94,4% un an plus tôt et en-dessous des 93,6% attendus.
“La crise des dettes souveraines, la crise du système politique, la possible crise bancaire et la faible croissance en Europe peuvent évoluer de façon à affecter négativement les activités du groupe, même si les sociétés de Sampo Group ne sont pas directement exposées aux (dettes) souveraines sous pression et n’ont qu’une faible exposition au secteur bancaire hors région nordique”, souligne le groupe finlandais.

Au premier trimestre, la branche P&C a dégagé un bénéfice net avant impôts en baisse de 13% à 191 millions d’euros, tandis que la part de bénéfices de Sampo pour les 21,3% détenus dans Nordea a augmenté de 4% sur un an à 158 millions, toujours avant impôts.

Les assurances vie ont chuté plus lourdement, à 33 millions de bénéfice avant impôts (-24%).